Les aides financières destinées spécifiquement aux jeunes entrepreneurs

Accompagnements, exonérations, prêts… Il existe de nombreuses aides financières destinées aux jeunes entrepreneurs. Voici une liste des principaux dispositifs. 

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années » faisait dire à Rodrigue Pierre Corneille dans Le Cid. Vous avez une idée d’entreprise ? Vous avez moins de 26 ans ? Cela ne doit évidemment pas vous empêcher de vous lancer, surtout qu’il existe différents dispositifs d’aides spécifiquement conçues pour les jeunes entrepreneurs. 

L’Acre

Accessible aux jeunes de 18 à 25 ans, l’Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprises (Acre) vous permet de bénéficier d’une exonération partielle de charges sociales pendant les 12 premiers mois de votre activité. Une aide destinée aux jeunes entrepreneurs dont il serait vraiment dommage de vous priver !

Le Nacre

Le nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (Nacre) permet aux jeunes de 18 à 25 ans de créer ou reprendre une entreprise en étant accompagnés pendant 3 ans. Ce qui signifie que vous serez aidés tout au long de votre projet et pourrez bénéficier de prêts allant de 1000 € à 8000 € avec un taux imbattable de 0%. De quoi commencer votre aventure entrepreneuriale dans les meilleures conditions. 

« Je Deviens Entrepreneur »

Il s’agit d’un programme de 2 semaines réservé aux jeunes entrepreneurs. Proposé par  l’association pour le droit à l’initiative économique (Adie), il a pour but de vous apprendre à faire une étude de marché, développer votre réseau relationnel et professionnel, choisir votre statut juridique, calculer votre chiffre d’affaires prévisionnel et trouver vos premiers clients. Il est entièrement gratuit et aucune exigence de formation ou d’expérience professionnelle préalable n’est exigé. 

Entrepreneur#Leader


Vous vivez en Ile-de-France et vous avez moins de 26 ans ? Si vous créez ou reprenez une entreprise, la Région vous propose un dispositif d’accompagnement gratuit. Des conseillers vous aideront à finaliser votre étude de marché, formaliser votre business plan, choisir votre statut (juridique, fiscal et social) ou encore trouver votre financement. 

Jeune entreprise universitaire (JEU)

Mis en place par la loi de finances pour 2008, le JEU encourage la création d’entreprises par les étudiants en les faisant bénéficier d’avantages fiscaux et sociaux comme l’exonération totale de l’impôt sur les sociétés pendant le 1er exercice (ou la première période d’imposition bénéficiaire). 

Étudiant-entrepreneur

Vous êtes étudiant(e)s ou jeunes diplômé(e)s ? Vous êtes porteurs d’un projet entrepreneurial ? Vous pouvez prétendre au statut national d’étudiant(e)-entrepreneur. Cela vous permettra de mener conjointement vos études et votre projet professionnel grâce notamment à des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS ainsi que la possibilité de substituer au stage le travail sur votre projet.

Articles sur la même thématique