Comment rechercher et choisir son local commercial ?

Vous envisagez de démarrer une activité artisanale ou commerciale ? Il vous faut un local commercial ? On vous donne quelques critères pour bien le choisir.

En fonction de votre projet, de votre stratégie, mais aussi des modalités d’exercice de votre activité, plusieurs points d’attention seront à prendre en considération lorsque vous partirez à la recherche d’un local commercial. Le principal ? Son emplacement. Pourquoi ? Parce que la signature d’un bail commercial vous engage pour une période de 3 ans. Or, ne vous y trompez pas : il est très difficile – pour ne pas dire impossible – de corriger le manque d’attractivité d’un local. 

Voilà pourquoi il est donc indispensable que vous preniez le temps nécessaire afin de faire le bon choix. On vous aide en vous rappelant les différents critères à ne surtout pas négliger.

L’étude de la zone de chalandise

Plus précise qu’une simple « étude du marché local », l’étude de la zone de chalandise vous permettra de bien choisir l’emplacement de votre local commercial.  

Pour les moins avertis, la zone de chalandise correspond à la zone géographique d’où provient la majorité de la clientèle d’un commerce. Le contour de cette zone est influencé par les distances, les temps d’accès, l’attractivité du point de vente et sa concurrence.

Pour vous aider à y voir, plus clair, Jesuisentrepreneur.fr vous propose, grâce à une carte interactive, d’identifier vos concurrents directs et le profil de vos futurs clients. 100% gratuit, notre outil vous permettra également de détecter les obligations réglementaires du marché, de connaître les grandes tendances du secteur où vous envisagez d’implanter votre local commercial, mais aussi de prendre connaissance de données primordiales sur la population locale (revenus moyens, catégories socioprofessionnelles, etc.).

Pour en savoir plus, rendez-vous ici

Vérifier la réglementation locale

C’est une étape indispensable pour vérifier que l’activité que vous envisagée peut-être effectivement réalisée. Vous souhaitez ouvrir un cabinet médical ? Si l’emplacement du local que vous visez se trouve par exemple dans un immeuble en copropriété, il se peut que le règlement de ladite copropriété interdise l’installation de ce type d’activité… 

Organiser plusieurs visites du local commercial

Rien de mieux pour se rendre compte de la fréquentation réelle des lieux, du profil type des chalands, des horaires les plus fréquentés, etc. Et, tout comme c’est le cas lors de l’une visite d’un bien immobilier, il peut être judicieux de se rendre sur place à différents moments de la journée, et plusieurs fois dans la semaine. Le meilleur moyen de s’assurer que le taux de passage est sensiblement le même, et ce quels que soient l’heure et le jour. 

L’accessibilité du local commercial

Votre choix devra se porter sur un local commercial proche du flux de vos clients potentiels, visible et accessible (y compris par les personnes à mobilité réduite). Il faudra également veiller à ce qu’il soit le plus proche possible des commodités : transports en commun, parking, places de stationnement… Ne négligez pas non plus la largeur de la rue et/ou du trottoir : vos clients doivent pouvoir regarder tranquillement votre vitrine sans risquer un accident malencontreux.  

Le rapport coût du local commercial / potentiel de chiffre d’affaires

Si votre projet consiste à ouvrir un magasin, le choix de son emplacement devra s’apprécier en fonction des ventes que vous pourrez attendre. Par exemple, si vous privilégiez une artère très commerçante, attendez-vous à devoir payer un loyer élevé. Idem pour le droit au bail. En revanche, vous serez susceptible de générer un chiffre d’affaires important.

La configuration du local commercial

Certaines activités nécessitent de posséder un espace de stockage et/ou de production. Ce qui impliquera le choix d’un local suffisamment spacieux. D’autres auront besoin d’une plateforme de livraison, d’être situées à proximité de grands axes de circulation ou encore de caractéristiques spécifiques (hauteur de plafond, étages, etc.). Pour ne pas vous tromper, prenez le temps de lister vos besoins et n’hésitez pas à visiter plusieurs locaux avant d’arrêter votre choix. 

Si vous proposez un choix d’objets ou de produits à la vente, notez que votre local commercial devra impérativement être pourvu d’une vitrine suffisamment longue et large pour capter l’attention des passant et mettre en valeur votre offre.

L’image que vous souhaitez donner à votre commerce

L’image a son importance dans le choix de votre local commercial ou professionnel. Concrètement, si vous êtres céramiste et que souhaitez vendre vos créations, un quartier ou les hard-discounters se partagent chaque centimètre carré de trottoir ne sera pas le meilleur choix. De la même manière, ne vous installez pas dans une galerie marchande d’hypermarché si vos clients vous attendent en centre-ville.

L’avis des autres commerçants…

Prenez le temps de discuter avec les commerçants installés depuis longtemps dans le quartier que vous visez. Cela vous permettra de comprendre l’évolution commerciale passée et actuelle de la zone et d’envisager ses perspectives. En parallèle, n’hésitez pas à rencontrer les responsables des services économiques de la mairie et de prendre rendez-vous avec les représentants locaux des chambres de commerce et d’industrie, des chambres de métiers et de l’artisanat ou encore les BGE, dont la mission est de vous accompagner dans la préparation et le lancement de votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

… Et la liste des projets pouvant faire évoluer la zone

Attention : si différents travaux sont prévus là où vous souhaitez vous installer, cela pourra avoir un impact important sur la valeur commerciale du local que vous visez. Concrètement, si la création d’une zone piétonne s’avèrera être une excellente nouvelle, la modification du sens de la circulation des véhicules pourrait au contraire vous priver de beaucoup de clients. Pour connaître les éventuels travaux prévus, rapprochez-vous de la mairie. 

Une certaine cohérence dans votre choix…

  • Vous venez de créer votre start-up ? 

Couveuse, incubateur, accélérateur, pépinière : de nombreuses infrastructures vous permettront de bénéficier de locaux sur mesure, d’un ensemble de services mutualisés (accueil, standard téléphonique, internet, salles de réunion, cafétéria, etc.) et d’un accompagnement personnalisé. Il serait dommage de s’en priver. 

  • Vous vous lancez dans une activité artisanale ? 

Privilégiez un local situé dans une zone artisanale. En plus d’y gagner en visibilité, vous travaillerez entourés de confrères avec qui vous pourrez envisager de collaborer. 

  • Vous ouvrez un magasin ? 

Votre choix devra se porter sur un local situé à proximité d’autres commerces, mêmes concurrents. Après tout, cela pourra être une source de motivation…

  • Vous ouvrez commerce de restauration rapide ?

Privilégiez une zone où les bureaux et/ou les écoles sont légion. De la même manière, ouvrir un bar nocturne dans un quartier calme et familial n’est sans doute pas la meilleure des idées.