Crise sanitaire : nos conseils pour créer son entreprise dans « le monde d’après »

C’est un fait : la crise sanitaire impacte durement l’économie. Pourtant, il y a fort à parier que de nombreuses entreprises innovantes verront bientôt le jour et connaîtront un beau succès. Voici 3 secteurs qui, à n’en pas douter, seront porteurs dans « le monde d’après » : Créer son entreprise malgré la covid, c’est possible !

L’e-santé

Elle a longtemps été boudée par les patients comme par les médecins. C’était sans compter sur l’apparition dans notre quotidien du coronavirus. Résultat : la télémédecine a vu ses chiffres grimper en flèche[1]. En février 2020, la caisse primaire d’assurance-maladie recensait 40 000 téléconsultations contre… 4,5 millions en avril, au cœur du premier confinement. Ce qui a permis à de nombreux patients, jusqu’alors peu enclins aux consultations à distance, de découvrir une nouvelle habitude de soins rapide, réactive et totalement sécurisée. Et, surtout, de l’apprécier : selon de dernier baromètre télémédecine[2], 60 % des Français ont désormais une bonne opinion des téléconsultations.

Lorsque la crise sanitaire sera derrière nous, tout porte à croire que l’e-santé se banalisera. D’où l’intérêt de créer son entreprise dans le secteur de la télémédecine, des applications santé ou encore des dispositifs médicaux connectés.

L’e-commerce

L’Institut français d’opinion publique (IFOP) l’assure[3] : les confinements et l’injonction des pouvoirs publics à la « distanciation sociale » sont une bénédiction pour la société des écrans. A tel point que selon lui, « la e-life, déjà largement amorcée, va s’accélérer au sein des foyers (…) Du e-commerce aux e-conférences, en passant par les e-apéros, le télétravail et l’éducation à distance, la dématérialisation va connaître une avancée spectaculaire. » Et créer une foule d’opportunités de business. Comme, par exemple, la création d’outils innovants pour faciliter le management à distance, la vente de mobilier ergonomique pour optimiser le confort de travail à domicile (que ce soit pour un entrepreneur ou un étudiant), sans oublier la livraison de repas à domicile qui, en raison de l’essor du télétravail, devrait peu à peu devenir la norme.

La Silver Tech

Elle regroupe tous les services et outils digitaux aidant les personnes âgées à leur domicile. Or, selon l’Institut français des seniors[4], 92 % des Français âgés de plus de 75 ans vivent chez eux (dont 75 % des plus de 85 ans). Pour les y aider, une multitude de solutions : chemin lumineux pour faciliter les déplacements nocturnes, lunettes anti-oubli, capteurs intelligents dans les chaussures pour détecter les chutes… Avec l’allongement de l’espérance de vie, les Silver Tech ont de beaux jours devant elles. A vous de trouver comment en profiter.