Accueil > Gérer mon entreprise > Les assurances professionnelles de l'entreprise nécessaires >

Quelles sont les sanctions si un professionnel de la construction ne souscrit pas d’assurance obligatoire ?

Icône auteur

Par Garance Bazan

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

assurance construction
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Le professionnel qui ne souscrit pas une assurance obligatoire encourt des sanctions civiles et pénales.

Exemples :

  • Un professionnel qui ne souscrit pas l’assurance construction obligatoire encourt une peine d’emprisonnement de six mois et une amende de 75 000 euros.

  • Le professionnel qui exploite une remontée mécanique a l’obligation de souscrire une assurance de responsabilité civile. S’il ne satisfait pas à cette obligation, il ne peut pas obtenir d’autorisation d’exploitation et, s’il exploite en l’absence d’assurance, il encourt une peine d’emprisonnement de six mois et une amende de 9 000 €euros. De plus, le Préfet suspendra l’autorisation d’exploitation.

Enfin, la personne qui n’a pas souscrit d’assurance obligatoire devra réparer le préjudice subi par ses clients ou par des tiers, sur son patrimoine personnel.

Sources juridique :

Article L 243-3 et L 220-3 du Code des assurances

Garance

Garance Bazan

Icône LinkedIn

UX designer

Article mis à jour le 09 juillet 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat