Accueil > Gérer mon entreprise >

Les bases de la comptabilité d’une entreprise

Icône auteur

Par Arnaud Garbi

Icône date de publication

24 mai 2021

Icône temps de lecture

4 min.

compta
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

C’est souvent la bête noire des entrepreneurs : on parle bien sûr de la comptabilité ! Pourtant, elle est indispensable à toutes les entreprises. Alors êtes-vous au point sur le jargon de la comptabilité ? Connaissez-vous bien vos obligations comptables ? On vous résume les bases de la comptabilité d’une entreprise dans cet article.

Qu’est-ce que la comptabilité ?

Définition de la comptabilité

La comptabilité est une discipline chargée de répertorier tous les flux financiers liés à une entreprise. Son but est de retranscrire la situation financière d’une entreprise en temps réel.

Pour faire votre comptabilité, vous devez utiliser les normes comptables françaises. Ces dernières sont définies dans le plan comptable général (PCG). Il établit une liste de comptes répartis en classes et numérotés (exemple : comptes de capitaux pour la classe 1, comptes d’immobilisations pour la classe 2…).

Si vous avez un doute sur la bonne façon de faire, c’est au plan comptable général qu’il faut se référer pour être sûr d’être dans les clous !

💡 À l’international, c’est la norme IFRS (International Financial Reporting Standards) qui prime.

Les écritures comptables

La comptabilisation de chaque flux financier donne lieu à une écriture comptable. C’est en quelque sorte la matière première de la comptabilité.

Chaque écriture comptable doit être accompagnée de justificatifs (facture, bulletin de paie…). Les écritures comptables sont enregistrées chronologiquement dans les différents journaux comptables.

⚠️ Bien gérer votre comptabilité passe aussi par une tenue rigoureuse de tous vos documents commerciaux : factures, devis… Ils doivent comporter certaines mentions obligatoires et être conservés pendant plusieurs années. 

Les états financiers

La comptabilité se tient sur un exercice comptable, c’est-à-dire sur une période donnée pendant laquelle on enregistre tous les flux liés à l’activité de l’entreprise. En général, l’exercice comptable dure 12 mois.

À la fin de l’exercice comptable, on dispose de toutes les écritures comptables. Grâce à ces informations, on peut établir les documents comptables suivants : 

  • Un bilan : c’est une photographie du patrimoine d’une entreprise à un instant T. Il comporte l’actif de l’entreprise (ce que possède l’entreprise) et son passif (ses dettes) ;

  • Un compte de résultat : il rassemble les produits et les charges d’une société. Il fait apparaître un bénéfice ou une perte ;

  • Des annexes : elles apportent des informations complémentaires permettant de mieux appréhender le bilan et le compte de résultat.

Ces 3 documents forment les « états financiers obligatoires ». 

On y ajoute la liasse fiscale qui est la déclaration fiscale de l’entreprise. La liasse fiscale est destinée aux services des impôts. Elle regroupe tous les documents nécessaires pour déterminer le montant de l’impôt de l’entreprise.

À quoi sert la comptabilité ?

La comptabilité sert avant tout à piloter votre entreprise au quotidien avec les autres tableaux de bord de gestion. Grâce au suivi régulier de votre comptabilité, vous avez une meilleure connaissance de vos finances. Vous pouvez :

Mais la comptabilité permet aussi d’apporter à vos partenaires financiers (banque, investisseurs…) une information claire sur la situation financière de votre entreprise. C’est donc également un outil d’information financière précieux.

Comment faire sa comptabilité ?

Voici les différentes solutions pour gérer votre comptabilité :

  • Faire votre comptabilité vous-même : c’est la solution la plus économique mais elle nécessite de solides connaissances en comptabilité. Équipez-vous d’un bon logiciel de comptabilité et de facturation. C’est surtout possible lorsque l’entreprise est petite car c’est une perte de temps pour le dirigeant ;

  • Déléguer la gestion comptable à une personne en interne : vous pouvez embaucher une personne pour s’occuper de votre comptabilité. C’est une solution plutôt réservée aux grandes entreprises ; 

  • Externaliser la gestion de votre comptabilité : vous pouvez faire appel à un expert-comptable pour faire votre comptabilité. L’expertise-comptable permet d’être sûr d’avoir une comptabilité parfaitement tenue et vous fait gagner du temps. Cette solution a un coût mais le recours à un cabinet d’expertise comptable est souvent la meilleure solution pour une entreprise.

Comptabilité analytique ou générale ? Les différents types de comptabilité 

Il existe 2 grands types de comptabilité : 

  • La comptabilité générale (ou comptabilité financière) : c’est la comptabilité au sens classique du terme. Elle est obligatoire pour toutes les sociétés commerciales ;

  • La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) : elle vise à analyser les données issues de la comptabilité générale. La comptabilité analytique est centrée sur une recherche d’amélioration des performances grâce à l’étude des coûts.

Il faut connaître aussi la distinction suivante : 

  • La comptabilité de trésorerie : elle enregistre les dépenses et les recettes dès qu’elles génèrent un flux financier (paiement ou encaissement) ;

  • La comptabilité d’engagement : à l’inverse, la comptabilité d’engagement enregistre toutes les dépenses et toutes les recettes même si elles ne génèrent pas de flux financier. On compte donc aussi les dettes et les créances de l’entreprise.

Les obligations de la comptabilité générale des entreprises

Vos obligations comptables dépendent de votre fiscalité. Voici les obligations des 4 grands régimes fiscaux existants.

# 1 Le régime de la micro entreprise

Le régime de la micro entreprise s’adresse aux entreprises réalisant un chiffre d’affaires inférieur à :

  • 176 200 € pour les activités de vente de marchandises et d’hébergement ;

  • 72 600 € pour les prestations de services relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non-commerciaux (BNC). 

Le chef d’entreprise doit tenir une comptabilité très simplifiée. Il faut :

Tenir un livre des recettes où vous indiquerez vos rentrées d’argent ;

Tenir un registre des achats où figureront vos dépenses.

# 2 Le régime de la déclaration contrôlée

Les entreprises relevant des BNC appartiennent au régime de la déclaration contrôlée. 

Elles doivent tenir une comptabilité de trésorerie

Tenir un livre des recettes ;

Tenir un registre des achats ;

Tenir un livre des immobilisations et amortissements.

# 3 Le régime réel simplifié

Le régime réel simplifié concerne les entreprises relevant des BIC réalisant un chiffre d’affaires inférieur à :

  • 818 000 € pour les ventes et prestations d’hébergement ;

  • 247 000 € pour les prestations de services.

Elles doivent tenir une comptabilité d’engagement :

Tenir un livre-journal : il enregistre tous les mouvements impactant le patrimoine de l’entreprise ;

Tenir un grand-livre : il recense toutes les opérations comptables et les classe compte par compte ;

Établir des comptes annuels : on y trouve le compte de résultat, le bilan comptable et les annexes comptables.

# 4 Le régime réel normal 

Le régime réel normal s’adresse aux entreprises relevant des BIC et dépassant les seuils de chiffre d’affaires du régime réel simplifié. 

Elles doivent tenir une comptabilité d’engagement qui les oblige à : 

✅ Répondre aux mêmes obligations que les entreprises au régime réel simplifié ; 

✅ Effectuer un inventaire des éléments d’actifs et de passifs tous les 12 mois.

***

La comptabilité est indispensable à la gestion de votre entreprise. Il ne reste plus qu’à vous y mettre mais attention : vous pourrez bien y prendre goût 😉 !

comptabilité et régime fiscal

PILOTEZ LE DÉVELOPPEMENT DE VOTRE ENTREPRISE

Devis, factures, comptabilité, TVA et stocks, avec notre partenaire Sage, simplifiez vos taches administratives au quotidien pour vous concentrer sur le développement de votre activité.

Image d'illustration
En savoir plus
Garby Arnaud

Arnaud Garbi

Icône LinkedIn

CEO

Article mis à jour le 13 juillet 2021

Questions et réponses

Un comptable et un expert comptable c’est la même chose ?Icône d'ouverture de la réponse

Comment savoir si les honoraires pratiqués par un expert comptable sont au juste prix du marché ?Icône d'ouverture de la réponse

Tous les experts comptables sont-ils aptes à conseiller/accompagner les créateurs d’entreprise ? Icône d'ouverture de la réponse

La Mission spéciale « jeunes entreprise » (infos APCE ) existe-t-elle toujours ? Icône d'ouverture de la réponse

Qu’est-ce que l’ordre des experts comptables ? Comment savoir si celui que j’ai choisi en fait partie ? Icône d'ouverture de la réponse

Quelle est la fonction d'un expert comptable ?Icône d'ouverture de la réponse

Quelle est la différence entre un centre de gestion agréé et un expert-comptable ? Icône d'ouverture de la réponse

À quel moment de la création d’entreprise faut-il faire appel aux services d’un expert comptable ? Icône d'ouverture de la réponse

Si les résultats ne sont pas au RDV du prévisionnel établi avec l’expert-comptable, le créateur peut-il se retourner contre l’expert comptable ? Icône d'ouverture de la réponse

Le comptable peut il nous aider dans la création de notre entreprise ? Icône d'ouverture de la réponse

L’expert-comptable peut-il conseiller le créateur sur des aides financières potentielles ?Icône d'ouverture de la réponse

Je travaille depuis l'étranger, mais mon entreprise est sur le sol français, je dois avoir recours forcément à un expert Français ? Icône d'ouverture de la réponse

En cas de reprise d’entreprise, est-il souhaitable de conserver le même expert-comptable ? Icône d'ouverture de la réponse

Les services d’un expert comptable permettent-ils la tenue de toutes les obligations comptables d’une société ?Icône d'ouverture de la réponse

Combien coûte un bilan annuel ?Icône d'ouverture de la réponse

Comment bien choisir son expert comptable ? Icône d'ouverture de la réponse

L’expert comptable peut-il s’occuper de la partie export ?Icône d'ouverture de la réponse

La comptabilité des BNC, des BIC est-elle réservée aux experts comptables ? Icône d'ouverture de la réponse

Pour les statuts juridiques, vaut-il mieux faire appel à un expert comptable ou à un juriste ?Icône d'ouverture de la réponse

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat