Intérêts moratoires facturés et TVA

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

28 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

Intérêts moratoires
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les intérêts moratoires facturés au client par le prestataire ou le fournisseur en cas de retard de paiement le sont-ils avec de la TVA ?

Lorsque le client ne paie pas le prix à l’échéance, le fournisseur est autorisé à facturer des dommages-intérêts. Ces derniers prennent la forme d’intérêts moratoires.
Cette situation se distingue de la situation où un fournisseur consent volontairement des délais de paiement à son client moyennant le versement d’intérêts.

Les intérêts moratoires, ayant pour objet de couvrir un préjudice subi par le fournisseur, ne sont pas soumis à la TVA.
La jurisprudence s’est également prononcée en ce sens.
Aucune différence ne doit être établie selon que les intérêts moratoires sont acquittés par le débiteur à l’issue ou non d’une procédure juridictionnelle. En effet, l’intervention d’une décision de justice faisant application de dispositions légales ou contractuelles ne modifie pas la nature de ces intérêts.

Sources juridiques :

BOFIP : BOI-TVA-BASE-10-10-10-20120912

Cour de Justice : affaire. C-222/81, B.A.Z. Bausystem, 1er juillet 1982

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 08 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat