Le patrimoine affecté peut-il évoluer ?

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

EIRL
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Oui.

Une fois l’affectation réalisée, l’entrepreneur peut affecter de nouveaux biens, droits, obligations ou sûretés à son patrimoine professionnel.

Les règles spécifiques à certains biens s’appliquent à nouveau, comme lors de la constitution initiale :

  • Evaluation des biens supérieurs à 30000 € ;

  • Acte notarié pour les biens immobiliers

  • Information et accords du conjoint pour l’affectation d’un bien commun

Le patrimoine affecté peut être augmenté et réduit. La déclaration d’affectation initiale doit être modifiée dans le mois de la modification.
Dans les 15 jours, le registre auquel est déposée la déclaration en communique la copie au service des impôts.

Si l’entrepreneur est en sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire, il ne peut modifier le contenu du patrimoine affecté.

Source juridique : Article R 526-16 du Code de commerce

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 03 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat