2.

Comment faire une étude de marché ?

15 min

pour tout savoir
sur cette étape
L'essentiel

En phase de création ou de reprise d’entreprise, l’étude de marché apparaît parfois comme une étape difficile à franchir. Elle pose toutes les questions nécessaires à la progression du projet vers son aboutissement : il s’agit surtout de suivre pas à pas les bonnes étapes. 

Pourquoi réaliser une étude de marché ?

Votre idée prend forme et vous voulez entreprendre : lancez-vous dans votre projet par l’étude de marché, elle vient en amont de la construction de votre projet, en répondant à plusieurs objectifs : 

  • Vérifier que le projet est bien réalisable et prouver sa pertinence : l’étude de marché permet de s’assurer que le projet pourra aboutir commercialement. Elle réduit les risques de voir s’effondrer votre projet, et en accompagnant le business plan, elle vous permettra de convaincre les investisseurs, futurs fournisseurs, associés…

  • S’informer sur le marché de votre future activité : besoins des futurs clients, analyse de la concurrence, état du marché pour un lieu et un moment donné… 

  • Définir avec plus de précision le cadre de son activité : stratégie commerciale, services et produits à proposer ou à développer, choix des modes de distribution… 

  • Préparer le business plan : estimation des charges et des revenus, objectifs de chiffre d’affaires sur plusieurs années… les réponses de votre étude de marché seront structurantes pour le business plan, à l’étape suivante. 

Les différents types d’étude de marché

On distingue 3 types d’étude de marché : 

  • L’étude de marché documentaire : comme son nom l’indique, il s’agit d’étudier de près les documents et contenus en rapport avec l’activité. L’accent est mis sur la recherche documentaire avec les publications spécifiques, les entretiens de professionnels, les articles de presse, la consultation des organismes spécialisés… 

  • L’étude de marché quantitative : elle donne des informations globales et rassemble les chiffres et les statistiques 

  • L’étude de marché qualitative : plus précise que la première, elle permet de comprendre les informations révélées par les chiffres. Elle permet aussi d’étudier une tendance de plus près en interrogeant des panels plus réduits, par exemple en entretiens individuels ou par groupes bien ciblés. 

Les étapes pour réaliser son étude de marché

Pour ne rien oublier et construire une étude de marché bien structurée, suivez les points essentiels de l’outil Jesuisentrepreneur.fr ici 

L’implantation de votre activité

Où allez-vous implanter votre activité ? Grâce à notre carte interactive, retrouvez autour de vous le nombre d’entreprises correspondant à votre secteur d’activité. 

Le contexte et les tendances du marché

Commencez par définir le cadre du marché à étudier. Sur quels marchés votre entreprise va-t-elle se positionner ? Dans l’environnement de votre projet, observez les tendances qui pourraient avoir une influence négative ou positive : économie, politique, technologie, législation, environnement… ouvrez l’œil sur les nombreuses dimensions du contexte de votre projet.

Observez directement en ligne les tendances nationales liées à votre activité. Evaluez ensuite en quoi elles pourraient représenter une opportunité pour votre projet – comme par exemple le lancement d’une nouvelle machine ou d’un nouveau produit – , ainsi que les menaces qui pourraient se profiler – arrivée d’un nouveau concurrent, mise en place d’une nouvelle règlementation… 

Connaître ses clients

Identifiez vos futurs clients en observant de plus près leurs comportements de consommation : quand et où achètent-t-ils ? Dans quelles circonstances pourraient-ils faire appel à vous ? Quels pourraient-être leurs freins ?

Créez un questionnaire en listant toutes les questions les plus pertinentes, qui vous aiderons ensuite à structurer votre activité. Prix, horaires d’ouverture, modes de distributions… laissez le client vous guider dans ses préférences. Pour plus d’aide, consultez la section « Etude de marché » dans notre boîte à outils, et n’hésitez pas à vous adresser à l’un de nos coachs. 

Connaître ses concurrents

Confrontez votre offre – tout services et produits compris – avec celle de vos concurrents directs et indirects : votre concurrent direct propose exactement les mêmes services et produits que vous, par exemple une crêperie alors que vous ouvrez vous-même une crêperie, et le concurrent indirect propose d’autres services ou produits pouvant satisfaire votre clientèle, par exemple une pizzeria. Comment analyser vos concurrents ? Listez vos clients, leurs produits et services, leurs points forts et leurs points faibles directement sur notre plateforme . Vous pourrez alors distinguer vos propres points forts, et les pistes à développer pour mettre toutes les chances de votre côté. 

Vous pourrez dégager les points essentiels de votre analyse SWOT, utilisée par les entrepreneurs avec : 

  • Strengths : les forces de votre entreprise par rapport aux entreprises concurrentes
  • Weacknesses : les faiblesses de votre entreprise par rapport aux entreprises concurrentes
  • Opportunities : les opportunités que présentent les tendances de votre marché
  • Threats : les menaces issues de votre marché

Les résultats de votre analyse SWOT viennent appuyer votre business plan : n’oubliez pas d’en parler !

Approfondir un secteur d'activité

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.