Quelles sont les sanctions si un professionnel de la construction ne souscrit pas d’assurance obligatoire ?

Le professionnel qui ne souscrit pas une assurance obligatoire encourt des sanctions civiles et pénales.

Exemples :

- Un professionnel qui ne souscrit pas l’assurance construction obligatoire encourt une peine d’emprisonnement de six mois et une amende de 75 000 euros.

- Le professionnel qui exploite une remontée mécanique a l’obligation de souscrire une assurance de responsabilité civile. S’il ne satisfait pas à cette obligation, il ne peut pas obtenir d’autorisation d’exploitation et, s’il exploite en l’absence d’assurance, il encourt une peine d’emprisonnement de six mois et une amende de 9 000 €euros. De plus, le Préfet suspendra l’autorisation d’exploitation.

Enfin, la personne qui n’a pas souscrit d’assurance obligatoire devra réparer le préjudice subi par ses clients ou par des tiers, sur son patrimoine personnel.


Sources juridiques :
Article L 243-3 du Code des assurances
Article L 220-3 du Code des assurances



FAQ Juridique

Une question d’ordre juridique concernant votre projet de création d'entreprise ?
Retrouvez dans notre FAQ les réponses à plus de 230 questions que se posent le plus souvent les entrepreneurs qui souhaitent se lancer.

Choisissez le thème de votre choix :

? Taxes, ? Statut, ? Documents commerciaux, ? Locaux professionnels, ? Ressources humaines, ? Relations commerciales, ? Protection des marques et créations, ? Franchise, ✅ Formalités de création, ☂️ Assurances, ? Impôts

Veuillez sélectionner le thème et le sous-thème.