Peut-on établir des conditions générales différenciées selon le type de clientèle ?

Il est admis d’établir des conditions générales de vente différenciées selon la catégorie d’acheteurs de produits ou demandeurs de prestations de services. Le fournisseur peut donc rédiger autant de conditions générales de vente différentes qu’il dénombre de catégories d’acheteurs. C’est à lui que revient la tâche de définir des catégories en se basant sur des critères objectifs. Il est admis d’établir une catégorie même si celle-ci n’est composée que d’un seul client.

L’obligation de communication porte donc sur les conditions générales de vente applicables aux acheteurs de produits ou aux demandeurs de prestations de services d’une même catégorie. Le fournisseur est donc en droit de ne pas divulguer à un acheteur les conditions qu’il propose aux acheteurs d’une autre catégorie.

A noter : tout producteur, prestataire de services, grossiste ou importateur peut, en outre, convenir avec un acheteur de produits ou demandeurs de prestations de services des conditions particulières de vente.


Source juridique
Article L 441-6 du Code de commerce



FAQ Juridique

Une question d’ordre juridique concernant votre projet de création d'entreprise ?
Retrouvez dans notre FAQ les réponses à plus de 230 questions que se posent le plus souvent les entrepreneurs qui souhaitent se lancer.

Choisissez le thème de votre choix :

? Taxes, ? Statut, ? Documents commerciaux, ? Locaux professionnels, ? Ressources humaines, ? Relations commerciales, ? Protection des marques et créations, ? Franchise, ✅ Formalités de création, ☂️ Assurances, ? Impôts

Veuillez sélectionner le thème et le sous-thème.