Les intérêts d’un emprunt contracté pour la reprise d’une PME sont-ils déductibles ?

Oui. En effet, ouvrent droit à une réduction d’emprunt, les intérêts d’un emprunt contracté pour acquérir des titres de sociétés non cotées.

Cette réduction d’impôt est subordonnée au respect des conditions suivantes :

1. La société doit être soumise à l’impôt sur les sociétés, répondre à la définition de la PME communautaire.

2. Les titres acquis doivent ouvrir droit à 25 % au moins des droits de vote ou dans les bénéfices sociaux.

3. Les titres acquis doivent être conservés jusqu’au 31 décembre de la 5ème année qui suit leur acquisition.

4. L’activité de la société est au choix : artisanale, libérale, commerciale, industrielle ou agricole.

A défaut du respect de ces conditions, l’administration fiscale effectue une reprise de l’avantage fiscal consenti.

Bon à savoir : Le dispositif prend fin au 31 décembre 2011.


Source juridique :
Article 199 terdecies- 0 B du Code général des impôts

 



FAQ Juridique

Une question d’ordre juridique concernant votre projet de création d'entreprise ?
Retrouvez dans notre FAQ les réponses à plus de 230 questions que se posent le plus souvent les entrepreneurs qui souhaitent se lancer.

Choisissez le thème de votre choix :

? Taxes, ? Statut, ? Documents commerciaux, ? Locaux professionnels, ? Ressources humaines, ? Relations commerciales, ? Protection des marques et créations, ? Franchise, ✅ Formalités de création, ☂️ Assurances, ? Impôts

Veuillez sélectionner le thème et le sous-thème.