Accueil > Devenir entrepreneur >

Comment trouver les financements pour votre entreprise ?

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

10 mai 2021

Icône temps de lecture

5 min.

crédit pro

Si l’on pense souvent au prêt bancaire comme moyen de financement de l’entreprise, il existe bien d’autres façons de trouver des fonds pour lancer votre entreprise ! Zoom sur les diverses sources de financements de votre projet d’entreprise.

Les financements internes à l’entreprise

L’apport personnel du créateur d’entreprise

L’argent apporté par le créateur d’entreprise constitue la première et la plus évidente source de financement de l’entreprise.

Vous pouvez avoir recours à votre épargne personnelle. Pensez aussi au dispositif de l’ARCE (aide à la reprise ou à la création d’entreprise) de Pôle Emploi si vous êtes demandeur d’emploi. Grâce à cette aide, vous pouvez bénéficier du versement de vos allocations chômage en deux fois : 

  • 45 % au début de votre entreprise ;

  • 55 % 6 mois après.

Les associés

Les associés financent aussi la société. Ils peuvent effectuer :

  • Un apport en capital : l’argent de l’associé vient renforcer les fonds propres de la société. En échange, il obtient des titres de la société. En principe, il ne peut pas reprendre son argent ;

  • Un apport en compte courant d’associé : c’est une avance consentie par l’associé à la société. Elle donne normalement lieu à des intérêts pour l’associé et pourra être récupérée. L’avance provient de l’argent dû à l’associé auquel il renonce temporairement ou bien d’une somme apportée volontairement par lui.

Le recours à l’emprunt pour financer l’entreprise

L’emprunt bancaire

Les prêts bancaires classiques constituent une solution de financement à moyen ou à long terme idéale pour les investissements matériels et immatériels (machines, véhicules…). Ils peuvent aussi financer le besoin en fonds de roulement mais les banques sont plus frileuses à ce sujet. 

Les financements bancaires sont la voie la plus empruntée par les porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise. Pour autant, il n’est pas toujours facile de bénéficier d’un emprunt. Vous devez apporter de solides garanties pour convaincre votre banquier : profil fiable, solidité des garanties, business plan complet (plan de financements, compte de résultat prévisionnel, etc.). 

💡 N’hésitez pas à démarcher plusieurs banques pour trouver le financement de votre projet de création d’entreprise.

Les garanties à la création d’entreprise

Dans la plupart des cas, les banques exigent une garantie pour vous prêter de l’argent. Cette garantie peut être une hypothèque sur les biens financés ou encore une caution personnelle

C’est une sécurité pour la banque en cas de défaillance financière. Elle limite ainsi son risque au cas où vous ne pourriez plus payer votre crédit.

Sachez qu’il existe des fonds de garantie nationaux ou régionaux qui proposent de se porter caution à votre place et limitent ainsi votre engagement personnel. 

🤝 Par exemple, la banque publique d’investissements (BPI) se porte caution à hauteur de 50 % à 70 % du montant emprunté.

Vous cherchez une garantie ? Renseignez-vous auprès de la BPI France, France Active ou encore la Siagi

Le crédit-bail 

Le crédit-bail permet de financer 100 % du montant d’un bien professionnel sans recourir à l’emprunt bancaire. 

C’est une location assortie de la possibilité de devenir propriétaire du bien en fin de contrat : c’est ce qu’on appelle une option d’achat. 

Au terme du contrat, vous pouvez racheter le bien à un prix fixé à l’avance qui tient compte des loyers versés.

On passe en général par une société de crédit-bail. C’est une solution qui permet de financer facilement certains biens comme une voiture ou du matériel et parfois même des biens immobiliers.

Le prêt d’honneur

Le prêt d’honneur ou le prêt d’honneur solidaire est un prêt gratuit. Cela signifie que c’est un prêt à taux zéro, sans intérêt et sans garantie personnelle.

Il est ouvert à toutes les jeunes entreprises. L’entrepreneur peut demander jusqu’à 90 000 € pour des projets innovants. Il sert à compléter les fonds propres si ceux-ci ne sont pas suffisants.

💰Le montant moyen accordé est de 29 000 € chez Réseau Entreprendre.

Le prêt d’honneur est en général couplé avec un prêt bancaire. Avoir obtenu au préalable un prêt d’honneur est un bon signal pour votre banquier ! Le bénéficiaire du prêt s’engage à le rembourser sur l’honneur. La durée du prêt est généralement de 2 à 5 ans.

Pour demander un prêt d’honneur, adressez-vous à Initiative France, au Réseau Entreprendre ou à la BPI pour le prêt d’honneur solidaire.

Le microcrédit 

C’est un crédit particulier réservé à des personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’un crédit bancaire. 

L’ADIE accorde des microcrédits pouvant aller jusqu’à 10 000 €. Ils peuvent être complétés par un prêt d’honneur. Le taux d’intérêt est de 7,45 %.

Ces microcrédits sont accompagnés par des services complémentaires gratuits pour aider les personnes à monter et à gérer leur activité.

Le financement de l’entreprise par des investisseurs

La levée de fonds

La levée de fonds consiste à faire entrer des investisseurs au capital de la société. En échange de leur argent, vous confiez à ces investisseurs des parts dans votre entreprise.

La levée de fonds s’adresse en priorité aux projets à fort potentiel de développement à 3-5 ans

Elle concerne les projets d’entreprise : 

  • Utilisant la recherche et développement ; 

  • Nécessitant du temps pour se développer commercialement ; 

  • Prévoyant des investissements conséquents et des revenus décalés dans le temps.

Dans tous les cas, les projets doivent présenter de fortes perspectives de croissance et une bonne rentabilité. Les investisseurs s’intéressent beaucoup à l’avenir de la société et à une potentielle revente de celle-ci.

Les business angels et les sociétés de capital risque

Il est aussi possible de recourir à des business angels ou à des sociétés de capital risque (ou « venture capital »). Ce sont des investisseurs qui injectent de l’argent dans les jeunes entreprises innovantes.

La grande différence entre les deux est que les business angels sont souvent des particuliers ou des personnes physiques. Les « capital risqueurs » sont le plus souvent des sociétés gérant des sommes d’argent importantes. 

Dans tous les cas, ils n’ont pas vocation à rester dans l’entreprise pendant longtemps (maximum 5 ans). Leur objectif est de faire une plus-value sur les titres achetés. L’avantage pour l’entrepreneur débutant est de bénéficier des conseils de ces investisseurs souvent chevronnés.

Les financements alternatifs à la création d’entreprise

La « love money » 

Cette appellation désigne le soutien financier de vos amis, de votre famille ou de vos connaissances à votre projet d’entreprise. 

Leur générosité se traduit par des avantages fiscaux : les contributeurs ont le droit à une réduction d’impôts sur les sommes prêtées.

Il est possible de donner 31 865 € maximum par personne tous les 15 ans.

Pour cela, il faut que le bénéficiaire soit :

  • Majeur ou émancipé ;

  • L’enfant, le petit-enfant, l’arrière petit-enfant ou à défaut, le neveu ou la nièce si le donateur n’a pas de descendants.

Dernière condition, le donateur ne doit pas avoir plus de 80 ans.

Le financement participatif ou crowdfunding 

Le financement participatif repose sur la mise en relation via une plateforme Internet (Ulule, Tous Nos Projets…) du porteur de projet avec des personnes prêtes à le soutenir. Le soutien peut prendre la forme : 

  • D’un prêt (« crowdlending ») ;

  • D’un investissement (« crowdequity ») ;

  • D’un don (« reward crowdfunding »).  

Ce mode de financement est une bonne façon de tester l’intérêt pour votre projet.

Les concours, aides et subventions à la création d’entreprise

Les concours organisés par des fondations ou associations peuvent aider les créateurs d’entreprise à travers des dons ou des bourses.

👋 JSE a recensé pour vous les différents concours nationaux ou régionaux existants.

Le créateur d’entreprise peut également bénéficier d’aides publiques comme les subventions de la Bourse French Tech réservées aux entreprises particulièrement innovantes.

Les fondations peuvent aussi vous subventionner. Par exemple, les fondations comme la Fondation Up ou la Fondation Crédit Coopératif soutiennent les entreprises engagées dans des projets sociaux et/ou environnementaux.

Choisir le bon financement pour votre projet d’entreprise

Pour choisir la bonne solution et trouver votre financement, vous devez commencer par chiffrer précisément vos besoins : 

  • Achat de machines ;

  • Stocks ; 

  • Dépenses liées au local ;

  • Trésorerie…

Réfléchissez bien au montant dont vous avez besoin pour débuter votre activité. 

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre car vous risquez d’avoir des difficultés à rembourser les sommes empruntées. Essayez de voir si vous ne pouvez pas réduire ou différer certaines dépenses. 

À l’inverse, ne minimisez pas trop vos dépenses car vous pourriez manquer de fonds et devoir recommencer à chercher des financements, ce qui freinerait sans aucun doute le développement de votre entreprise.

Le choix du type de financement se fera selon votre projet, vos besoins et vos envies. Il n’y a pas de meilleure option ici, tout dépend de votre projet !

➡️ Exemple : une difficulté temporaire de trésorerie pourra être financée par un apport en compte courant d’associé. À l’inverse, un besoin de fonds pour un investissement à long terme sera plutôt financé par un emprunt.

Besoin d’aide pour trouver des financements ? N’hésitez pas à faire appel aux experts de Je Suis Entrepreneur ou aux professionnels de votre chambre du commerce et de l’industrie (CCI).

***

Il y a de nombreuses façons de trouver des financements pour son entreprise. On espère que vous y voyez désormais plus clair !

DEMANDEZ UN FINANCEMENT EN QUELQUES CLICS

Besoin d’un financement pour lancer votre activité ? Nous vous accompagnons pour anticiper votre besoin de financement et vous mettons en relation avec la banque pour obtenir un prêt bancaire.
Image d'illustration
Demander un financement
Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 29 juillet 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat