Prêt professionnel : les erreurs à éviter avec votre banquier

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

Prêt professionnel : les erreurs à éviter avec votre banquier
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

C’est bien connu : en affaires, l’argent est le nerf de la guerre. Mais attention : avant de solliciter un prêt professionnel auprès d’un organisme financier, il est primordial de connaître les erreurs à ne pas commettre lors de vos votre rendez-vous. On vous dit tout.

A la fin de l’année dernière, en France, le montant des encours de crédits bancaires accordés aux entreprises s’élevait à 1.187 milliards d’euros. Un chiffre qui prouve que  les prêts professionnels peuvent être monnaie courante… à condition toutefois de ne pas commettre certaines erreurs rédhibitoires lors de votre rendez-vous avec votre banquier. 

Présenter un dossier bâclé

Qui dit dossier incomplet ou bâclé dit de demande de prêt assurément refusée. N’oubliez jamais que votre dossier doit avant tout permettre à votre banque d’évaluer la viabilité de votre projet. Il doit donc être complet et parfaitement ficelé. 

Négliger votre présentation

En plus d’être complet, votre dossier devra être « bien vendu ». Notre conseil : lors de votre présentation, soyez fluide, précis et mettez très vite en avant les points forts de votre projet. Inutile de faire trop long, vous risqueriez de perdre l’attention de votre auditoire. Préférez une présentation courte puis encouragez vos interlocuteurs à vous poser toutes les questions qu’ils jugeront nécessaires. 

Oublier de parler de votre business plan

C’est LE document qui doit témoigner du sérieux, de la pérennité et de la rentabilité espérée de votre projet. Impossible donc de faire l’impasse. 

Négliger certains détails

« Le diable est dans les détails » disait Nietzsche. Votre dossier sera passé au peigne fin. D’où, encore une fois, l’importance qu’il soit complet.

Ne pas être totalement transparent

Présenter un dossier avec des données intentionnellement faussées pour mettre toutes les chances de votre côté ? Très mauvaise idée. Votre banque s’en apercevra très vite et vous perdrez toute crédibilité à ses yeux. Notre conseil : n’hésitez pas, le cas échéant, à parler des points faibles de votre projet. Le meilleur moyen de trouver avec votre banquier comment les corriger. 

Joris

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 05 juillet 2021

Questions et réponses

Quels sont les mots interdits lors d’un entretien avec un banquier? Comment bien orienter son discours ?Icône d'ouverture de la réponse

Pour aller plus loin

Newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez nos actualités, témoignages et conseils