L'activité de l'accueil de personnes âgées

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

accueil personne
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

L’installation

Bien que la demande en hébergement pour personnes âgées soit très forte, la création d’un établissement est rendue difficile par une réglementation très stricte et des montants d’investissements très élevés.

Les possibilités de reprises sont importantes. L’évaluation d’un établissement varie en fonction de sa capacité d’accueil, de son standing et de ses équipements médicaux.

Les investissements

Les investissements de départ sont très importants.

L’investissement foncier, les aménagements et les équipements médicaux constituent l’essentiel des investissements.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel veille à maintenir un taux d’occupation élevé de son établissement tout en suivant le type de résidents qu’il accueille (pathologie, niveau de dépendance…) et les moyens dont il dispose (personnel dédié aux soins, à l’animation, à l’entretien, équipements médicaux…).

Il négocie les tarifs avec les tutelles et monte des dossiers de financements.

Au quotidien, il assure la bonne gestion de l’établissement tout en menant des actions de communication (site internet, communication auprès des prescripteurs, implication dans la vie locale…).

Les recettes de l’activité

Le tarif d’un séjour en établissement d’accueil pour personnes âgées est composé d’un forfait journalier d’hébergement, d’un tarif lié à la dépendance et d’un tarif de soins.

Les prix de l’hébergement des établissements habilités à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale sont fixés par le Conseil Départemental. Pour les autres établissements, les prix de l’hébergement sont libres mais leur évolution est encadrée par arrêté ministériel. Les tarifs liés à la dépendance sont fixés par le Conseil Départemental, ceux des soins par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation.

L’hébergement constitue plus des 2/3 du chiffre d’affaires des établissements.

Certaines aides financières (comme l’allocation personnalisée d’autonomie) permettent une prise en charge partielle du coût du séjour du résident.

Les charges à surveiller

Les charges de personnel représentent le poste de charge le plus important. Les frais d’entretien, l’amortissement des équipements, le crédit-bail pour certains équipements médicaux, constituent les autres postes de charge importants.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend essentiellement du taux d’occupation de l’établissement et de la maîtrise des charges de personnel. Le professionnel doit veiller à valoriser les prestations dont les tarifs sont libres (l’hébergement et les prestations complémentaires : blanchisserie….).

La gestion financière et les besoins en trésorerie

L’activité génère des besoins en trésorerie en raison des délais d’encaissements des aides et subventions et des délais de remboursement de l’Assurance Maladie pour la partie soin.

EVOLUTION DU NOMBRE DE CRÉATION

2019
2018
2017
2016
2015

13 (1)
19
16
18
12

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, « Hébergement médicalisé pour personnes âgées »

BESOIN D’UNE AVANCE SUR TRESORERIE ?

Vous avez besoin d’une avance sur trésorerie pour financer un besoin en fond de roulement ? Nous vous accompagnons pour anticiper votre besoin de financement et vous mettons en relation avec la banque pour obtenir un prêt bancaire.

financement
Demander un financement
Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 14 juillet 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat