La réglementation des agences web

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

24 juin 2022

Icône temps de lecture

1 min.

Agence web

Les aptitudes professionnelles

Bien qu’aucun diplôme ne soit obligatoire pour se lancer dans le secteur, il est impératif de disposer de très solides compétences à la fois dans le marketing et le digital.

La plupart des porteurs de projet sont d’anciens cadres ou consultants issus du marketing ou de la communication, ayant suivi un cursus en école de commerce ou en école d’ingénieur ou encore une formation universitaire de type master. 

L’équipe d’une agence web est composée de profils aux compétences variées et complémentaires, sa structure dépendant du positionnement de l’agence (généraliste ou spécialisée) et de son organisation (internalisation des compétences et/ou recours à des freelances). Alliant des compétences à la fois techniques, relationnelles et organisationnelles, le professionnel à la tête d’une agence web doit être très polyvalent. Sa capacité à manager une équipe pluridisciplinaire est essentielle. En plus d’une excellente culture de l’environnement web, une très bonne connaissance des secteurs d’activités de ses entreprises clientes est un solide atout commercial. Enfin, l’importance de la dimension technique du métier implique de suivre de très près les évolutions du web et de se former en permanence (nouveaux outils digitaux, évolution du référencement, etc.).

L'environnement réglementaire

Les contraintes à l'installation

Il n'y a pas de conditions d'installation spécifiques à la profession. 

L'immatriculation de l’entreprise se fait au registre du commerce et des sociétés.

Les principaux points de la réglementation professionnelle

La profession en elle-même est très peu réglementée. Les agences doivent cependant s’assurer que leurs productions (sites web, applications mobiles, etc.) sont conformes à la législation en vigueur (conformité au règlement général sur la protection des données ou RGPD, mentions légales obligatoires, propriété intellectuelle, etc.).

Les prestations réalisées par l’agence web font l’objet d’un contrat de prestations de services.  Il est recommandé de faire valider ce contrat par un professionnel du droit pour éviter tout litige.

Le recours à des freelances pour sous-traiter certaines prestations est très fréquent dans le secteur. Le professionnel à la tête d’une agence web doit veiller à éviter tout risque de requalification en contrat de travail.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 24 juin 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat