Accueil > Idées business > Le marché de l'agencement de lieux de vente >

Les points de vigilance de l'agencement de lieux de vente

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

vente
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

• L’intensité de la concurrence

La bonne tenue du secteur attise les convoitises des professions connexes (décorateurs, architectes d’intérieur, professionnels du second œuvre) qui renforcent les pressions concurrentielles déjà fortes au niveau intra-sectorielle. Dans ce contexte, certaines entreprises sont tentées de tirer leurs prix vers le bas ce qui nuit dangereusement à leur rentabilité.

• L’insuffisance des fonds propres

Les petites structures du secteur tendent à s’industrialiser afin de rester compétitives face aux majors de la fabrication de mobilier professionnel. Elles doivent donc consentir des investissements conséquents qu’elle doit auto-financer au minimum à hauteur de 30%. Par ailleurs la pertinence des choix d’investissement est cruciale à la survie de l’entreprise.

• Le manque de professionnalisme

Le professionnel doit être très rigoureux dans le suivi de ses chantiers et dans la coordination des différents intervenants. Les travaux d’agencement entraînant la fermeture temporaire des établissements de ses clients, tout retard dans l’exécution de ses prestations leur est très préjudiciable.

Dans ce contexte, les professionnels jouissant d’une très bonne renommée, disposant de fonds propres suffisants et d’un réseau professionnel de qualité, sont les mieux placés pour réussir.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Agencement de lieux de vente
Moyenne tous secteurs

Nc
75,2 %(1)

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération des entreprises créées en 2014.

Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 19 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat