L'activité de l'architecte

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

21 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

cabinet architecte
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

L’installation

Même si l’exercice individuel en libéral demeure majoritaire, de plus en plus d’architectes s’associent (44%). 

Les investissements

L’investissement principal de l’architecte est son véhicule. L’architecte doit aussi investir de plus en plus dans les outils informatiques. 

La gestion

Le suivi au quotidien

L’architecte suit le montant de ses honoraires, qu’il peut facturer de trois façons :

  • En pourcentage des travaux réalisés : dans ce cas, il suit le volume de travaux qui lui sont confiés et les taux qu’il a négociés avec sa clientèle (15% en moyenne),

  • Au forfait pour des missions délimitées et des ouvrages bien définis : dans ce cas, il suit le nombre d’affaires qui lui sont confiées,

  • A la vacation, selon un taux horaire ou un prix de journée : dans ce cas, il suit le nombre de consultations et de missions d’expertise qui lui sont confiées.

Les honoraires

Pour les marchés privés, les honoraires sont librement négociés entre l’architecte et les parties signataires du contrat. Pour les marchés publics, les conditions de rémunérations sont fixées en fonction de l’étendue de la mission, de la complexité de l’opération et de l’importance des travaux.   

Les charges à surveiller

La sous-traitance et les rétrocessions d’honoraires représentent plus du quart des dépenses totales. Au sein des cabinets importants (plus de 20 salariés), les frais de personnel sont de l’ordre de 40 à 50% du chiffre d’affaires. Pour les architectes exerçants seuls, les principales charges sont les dépenses relatives aux locaux, aux cotisations sociales personnelles, au renouvellement du matériel et surtout les assurances professionnelles. Ces dernières, qui sont obligatoires, représentent 5% à 6% du montant total des honoraires.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend avant tout de la quantité et de la qualité des missions réalisées par l’architecte. Celui-ci doit négocier des marges suffisantes et obtenir de bonnes conditions de paiement. Dans les cabinets moyens et importants, la maîtrise des charges de personnel est essentielle.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

L’architecte doit toujours disposer de fonds propres importants. A l’installation, du fait des délais d’obtention des premiers marchés et des règlements, il doit disposer au minimum de 6 mois de revenus d’avance. En régime de croisière, le fonds de roulement doit représenter 30 jours de chiffre d’affaires minimum, le besoin en fonds de roulement moyen étant de 60 jours. A noter que ces chiffres sont bien plus élevés lorsque l’architecte travaille principalement avec des collectivités publiques.

Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 26 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat