Accueil > Idées business > Ouvrir une auto-école >

Comment devenir moniteur d'auto-école indépendant ?

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

17 juin 2022

Icône temps de lecture

4 min.

Devenir moniteur indépendant

Un moniteur d’auto-école ou enseignant de la conduite, accompagne de futurs conducteurs dans la théorie et la pratique de la voie routière, jusqu’aux épreuves de l’examen. Il dispense des cours individuels (pour les cours de conduite) et collectifs (pour l’apprentissage du code de la route).

Le futur conducteur acquiert à la fois les bons réflexes, la maîtrise de soi et de  son véhicule et des compétences pour circuler sans mettre personne en danger. Le moniteur respecte pour cela un programme organisé en plusieurs étapes.

Le moniteur d’auto-école est patient, sociable, pédagogue. Il sait mettre ses élèves en confiance. Le moniteur d’auto-école peut travailler jusqu’à 10h par jour.

Qui peut devenir moniteur d’auto-école ?

Un moniteur d’auto-école doit remplir les conditions suivantes : 

  • être âgé de 20 ans révolus

  • être apte à la visite médicale préfectorale

  • être titulaire du permis B 

  • posséder un casier judiciaire vierge

Quelle formation pour devenir moniteur d’auto-école ?

Pour devenir moniteur d’auto-école, il faut obligatoirement détenir le titre  professionnel de CCP ECSR : Certificat de Compétence Professionnelles d'Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière selon l’article R. 212-3 du Code la route. Il est homologué au niveau III (équivalent BAC+2), reconnu par l’État et délivré par le Ministère chargé de l’emploi, accessible à tous, sans restriction de niveau, ni concours d'entrée.

La formation s'élabore autour de 2 certificats de compétences professionnelles (CCP) :

  • CCP  1 : apprentissage de la formation à la conduite 

  • CCP 2 : sensibilisation des usagers à la sécurité routière 

Trois modes d’accès de parcours de  formation sont possibles :

  • ce sont 910 heures de cours dans un centre de formation agréé et 280 heures de stage au sein d'une auto-école, dans un parcours continu. Il faut effectuer deux stages de  140h chacun

Il est possible de commencer par l'un ou l'autre des CCP

  • le candidat peut travailler sous couvert de l'ATRE (Autorisation Temporaire Restrictive d' Éxercer) en attendant de passer le CCP manquant, dans un parcours progressif

  • la VAE  (Validation des Acquis) permet de  valider des connaissances et compétences déjà acquises et de dispenser le candidat d’une partie de la formation

Les épreuves pratiques impliquent une mise en situation professionnelle, un entretien technique avec contrôle des connaissances et un entretien final, pour les candidats qui ont choisi le parcours continu ou la VAE.

Le parcours progressif,  exige un livret de formation durant leur apprentissage. À l’issue de la formation, les candidats sont soumis à un entretien, durant lequel ils doivent présenter leur livret.

L'autorisation d'enseigner la conduite doit être renouvelée tous les 5 ans (visite médicale obligatoire). 

Quels coûts pour devenir moniteur auto-école

Un moniteur d’auto-école ne peut effectuer la formation en candidat libre : cette formation a  un coût :

  • vous financez vous-même la totalité de  la formation : selon le centre de formation, en moyenne 8000 euros

  • Vous contactez des organismes publics pour réduire le reste à charge. Le coût de la formation  avec prise en charge partielle peut atteindre 10 000€.

Les aides à la formation de  moniteur d’auto-école

  • vous êtes demandeur d’emploi : Polemploi ou le Conseil Général peut vous financer l’ ESCR, la demande doit être faite 15 jours calendaires avant la formation

  • vous êtes salarié en reconversion professionnelle : vous pouvez aussi faire appel à votre CPF (Compte Personnel de Formation) ou  Fongecif

  • l’ANFA (Association Nationale pour la Formation Automobile) : si vous avez moins de  26 ans et êtes adhérent à l’ANFA, ou si vous êtes demandeur d’emploi depuis plus de  12 mois

  • le FSE (Fonds Social Européen) accorde un financement à une personne morale dans le cadre de son Programme opérationnel Emploi et Inclusion

  • le FIF PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux) accorde une subvention sur les frais de formation, si vous êtes adhérent 

  • l’AGEFICE (Association de Gestion du Financement de la formation des Chefs d’Entreprises), si vous êtes gérant d’une SARL, vote conjoint, votre associé ou vous-même, pouvez bénéficier du plafond de  formation situé à 2000€ en 2016

Quel statut pour un moniteur d’ auto-école

Une fois diplômé un moniteur d’auto-école a deux possibilités pour exercer :

  • rejoindre une auto-école comme salarié : c’est la voie classique pour débuter son activité de moniteur d’auto-école. Vous êtes alors soumis à des contraintes : salaire, mode d’enseignement, horaires

  • devenir moniteur d’auto-école indépendant, c’est-à-dire ouvrir une auto-école

Être moniteur d’auto-école indépendant

Il est tout d’abord indispensable de connaitre la réglementation d’une auto-école.

Voici les principales obligations légales d’un moniteur d’auto-école indépendant :

  • Un moniteur d’auto-école indépendant ne doit avoir été soumis à aucune des condamnations citées dans les articles L21363 ni R.212-4 du Code de la route

  • il  acquiert un véhicule à double commande de moins de  6 ans (location ou achat) et souscrire deux assurances : adaptée au véhicule et de Responsabilité Civile Professionnelle

  • il est titulaire d’un Pro ECSR

  • il exerce auprès d’un établissement d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière, il est lié par un contrat de prestation de services, il facture les écoles de conduite 

Le statut du moniteur d’auto-école indépendant ou micro-entrepreneur :

  • la micro-entreprise est la forme juridique attitrée, le moniteur indépendant la crée en ligne auprès de  l’URSSAF 

  • il bénéficie uniquement d'un abattement forfaitaire de 34%

  • le statut simplifié de l'auto-entrepreneur ne peut être conservé que si son chiffre d'affaires ne dépasse pas  72600 €, pendant 2 ans consécutifs. Sinon, il bascule en en entreprise individuelle

  • le  moniteur d'auto-école indépendant ne paye pas  de TVA ; si son CA ne dépasse pas 34400 € avec une tolérance à 36500 € pendant 2 ans

  • l’ACRE (Aide à la Création d’Entreprise), réservée aux demandeurs d’emploi, aux bénéficiaires du RSA et aux jeunes jusqu'à 26 ans permet d'être exonéré partiellement de cotisations sociales, pendant 1 an. En faire la demande  à l'URSSAF au moment de son immatriculation ou dans les 45 jours suivants son immatriculation

Autant d’éléments qu’il est indispensable d’intégrer à un business plan d’auto-école 

Les avantages du  moniteur d’auto-école indépendant :

  • sa rémunération s’élève à 32€ HT par heure de conduite, soit un salaire 30 à 40 fois supérieur

  • la gestion de  son planning d’heures est libre : il peut travailler 40h par semaine

  • il adapte son contenu pédagogique aux élèves et n’est plus tenu de suivre un programme imposé

Devenir moniteur auto-école poids-lourd

Un moniteur d’auto-école « groupe lourd » doit obtenir le Certificat Complémentaire de Spécialisation groupe lourd (CCS groupe lourd). Cette formation se situe au niveau 5.  

Pour se faire, il faut des pré-requis :

  • toute personne titulaire du titre professionnel Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière (TP ECSR)

  • être titulaire du permis groupe lourd C, CE ou D et d'une autorisation d'enseigner en cours de validité

La formation de cette spécialisation s’étend sur 280 heures, dont 245 heures se déclinant comme suit :

  • manœuvrer un véhicule du groupe lourd dans le respect de la sécurité routière et des règles de circulation 

  • être conscient et faire prendre conscience des responsabilités citoyennes, juridiques et sociales des conducteurs, liées aux comportements sécuritaires

  • animer une séance individuelle ou collective de formation à la conduite d'un véhicule du groupe lourd hors circulation, puis en  circulation

  • enseigner les spécificités liées à la conduite des véhicules du groupe lourd et à leur contexte d'utilisation

Quelle rémunération pour un moniteur ?

Un moniteur d’auto-école débutant gagne en moyenne 1550€ brut mensuel. 

Un  moniteur d’auto-école groupe lourd gagne entre 1800 et 2500€ brut mensuel.

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 17 juin 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat