Accueil > Idées business >

Ouvrir une chaudronnerie-tuyauterie

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

devenir cchaudronnier
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Le secteur de la chaudronnerie-tuyauterie est dépendant des investissements de ses industries clientes (énergie, chimie, agroalimentaire, automobile, aéronautique, construction navale, etc.).

A la faveur d’un contexte économique plus favorable, l’activité d’installation de structures s’est redressée à partir de 2017, celle de la réparation à compter de 2018.

Afin de développer des relais de croissance et de se positionner face à la concurrence, les entreprises du secteur continuent d’intensifier leurs efforts pour développer une offre de services globale (ingénierie, construction, installation, maintenance), creusant les disparités entre les différents acteurs : pour atteindre cette globalisation de l’offre, les leaders développent la sous-traitance en imposant aux petites entreprises des pressions tarifaires.

Dans ce contexte, la modernisation de l’outil de production est indispensable pour améliorer la rentabilité. 

 Tendances

L’activité des entreprises du secteur s’est fortement contractée en 2020 en raison du report ou de l’annulation des projets d’investissements des industries clientes. Leur capacité d’investissement sera durablement impactée en raison de la dégradation de la conjoncture économique.

Dans ce contexte, les pressions tarifaires vont s’intensifier et la concentration du secteur va s’accélérer. 

L’organisation du marché

  • Les sociétés qui installent (ensembliers)  : elles sont les moins nombreuses mais les plus importantes. Elles ont en général 3 activités : la conception, la fabrication et l’installation. Ce sont les principaux donneurs d’ordres du secteur. 

  • Les sociétés qui fabriquent des articles spécialisés : elles interviennent le plus souvent comme sous-traitantes des “adaptateurs au système”.

  • Les sociétés de maintenance : elles sont tenues de proposer une gamme de services très étendue.

NOMBRE D'ENTREPRISES DU SECTEUR

2018

6 431 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR 
(EN MILLIARDS D’EUROS)

2018

6,992 Md€ (2)

EVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR
(INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010

111,5 (3)
107,0
104,4
100,7
100,0
102,2
102,4
104,9
98,5
91,6

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2018, « Installation de structures métalliques, chaudronnées et de tuyauterie » et « Réparation d’ouvrages en métaux ».

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique, « Installation de structures métalliques, chaudronnées et de tuyauterie ».

Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 26 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat