La réglementation de la coiffure

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

coiffeur
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les aptitudes professionnelles

L’accès à la profession est réglementé. L’exploitant doit être titulaire du brevet professionnel ou du brevet de maîtrise de la coiffure. Le développement des réseaux organisés a attiré de nombreux investisseurs qui possèdent plusieurs salons. Ils ont l’obligation de mettre chaque établissement sous le contrôle d’une personne titulaire du brevet professionnel, du brevet de maîtrise ou d’une capacité professionnelle en coiffure.

Le professionnel doit établir un excellent contact avec sa clientèle. Il est notamment essentiel de la fidéliser : disponibilité, amabilité, conseils, sont essentiels pour la séduire. Le coiffeur doit par ailleurs avoir une bonne résistance physique, en raison de la station debout.

L’environnement réglementaire

Les contraintes à l’installation

L’accès à la profession est réglementé. L’exploitant doit détenir un brevet professionnel en coiffure, un brevet de maîtrise de coiffure ou une capacité délivrée à partir d’un diplôme équivalent (décret 97-558 du 29 mai 1997). A défaut, il doit exercer sous le contrôle effectif et permanent d’une personne justifiant de ces qualifications professionnelles.

Pour la coiffure à domicile, l’exploitant doit détenir un certificat d’aptitude professionnelle ou une capacité délivrée à partir d’un diplôme équivalent (décret 97-558 du 29 mai 1997). A défaut, l’exploitant ne peut pas exercer lui-même l’activité et devra en déléguer l’exercice à un salarié, associé ou conjoint collaborateur qualifié.

L’inscription au Répertoire des Métiers est obligatoire et concerne aussi les micro-entrepreneurs (loi 2014-626 du 18 juin 2014). 

Les principaux points de la réglementation professionnelle

Accueillant du public, le local doit répondre aux normes de sécurité et d’accessibilité relatives aux établissements recevant du public.

Les prix sont fixés librement et doivent être affichés à l’extérieur et à l’intérieur du salon.

Le secteur de la coiffure à domicile n’est pas concerné par le chèque emploi/service .

Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat