Accueil > Idées business >

Ouvrir un magasin de sport

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

27 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

Article de sport
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

En dépit de l’essor de la pratique sportive en plein air et à domicile, la crise sanitaire a pesé négativement sur la consommation d’articles de sport en 2020 en raison, notamment, de la fermeture des lieux de pratique et de la chute du nombre de licenciés dans les fédérations sportives.

La quasi-totalité des segments de marché, à l’exception notable du cycle, a été confrontée à un recul historique de ses ventes. Alors que les enseignes multisports ont su tirer profit de la réorientation de la demande sur les activités sportives extérieures ou celles pratiquées à domicile, certains hyperspécialistes (natation, tennis, équitation, etc.) ainsi que les magasins localisés en station de montagne (fermetures des remontées mécaniques pendant la saison d’hiver 2020/2021) ont été lourdement pénalisés.

Très offensives sur la stratégie omnicanale depuis plusieurs années, les grandes enseignes multisports ont également pu compter sur le boom du e-commerce en 2020 pour compenser – en partie seulement – la fermeture de leurs magasins physiques (périodes de confinement, mesures appliquées aux centres commerciaux et aux très grandes surfaces commerciales).

Enfin, l’accélération de la croissance du marché de la seconde main incite les principales enseignes à proposer des produits d’occasion ou reconditionnés dans leurs rayons ou sur leurs sites, à l’instar de Décathlon qui a lancé un site dédié au circuit du reconditionnement en 2020 (secondevie.decathlon.fr).

Tendances

Le secteur pourra compter sur l’intérêt croissant des Français pour la pratique sportive, perçue comme un facteur de bonne santé, pour rebondir en 2021. Les magasins physiques resteront tributaires de l’évolution des mesures de sécurité sanitaires prises par les pouvoirs publics (fermetures administratives, couvre-feu, etc.).

Dans ce contexte, les professionnels du secteur devront intensifier leur digitalisation alors que les pure players spécialisés dans le sport et des marketplaces généralistes ont renforcé leur position avec la crise sanitaire.

L’organisation du marché

  •  Le commerce spécialisé : il domine très largement le secteur avec près de 80% de parts de marché.

Les grandes enseignes du secteur (Decathlon, Go Sport, Sport 2000, Intersport) captent les 3/4 du chiffre d’affaires du commerce spécialisé.

Les réseaux sous enseigne regroupant les indépendants sont dominés par les coopératives Sport 2000 et Interport qui réalisent à elles seules 20% du chiffre d’affaires du secteur.

Certaines grandes marques développent leur propre réseau de distribution exclusive (Adidas, Reebok, Nike, etc). Elles sont principalement positionnées sur le sportswear.

  •  Le commerce non spécialisé : il  regroupe à la fois les grandes surfaces alimentaires, les grands magasins, les magasins de prêt-à-porter, les chausseurs traditionnels et la vente à distance.

VOUS AVEZ BESOIN D’UN VÉRITABLE ACCOMPAGNEMENT POUR CRÉER VOTRE BOUTIQUE ?

JeSuisEntrepreneur.fr a sélectionné pour vous un programme de formation d’un nouveau genre. Avec notre partenaire Les Elévateurs, devenez acteur de votre nouvelle vie en participant à un programme d’accompagnement de 8 semaines !

Image d'illustration
Voir la formation
Sarah Vallet de Payraud

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 10 juin 2021

Pour aller plus loin

Newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez nos actualités, témoignages et conseils