Accueil > Idées business >

Le marché du diagnostic immobilier

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

2 min.

diagnostic-immobilier
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Maîtrise de la gestion

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Maîtrise de la gestion

L’activité des diagnostiqueurs est soutenue par de solides facteurs de croissance :

  • le volume des transactions immobilières (970 000 en 2018, 1 065 000 en 2019 et 1 024 000 en 2020),

  • les évolutions réglementaires qui entraînent une augmentation constante du nombre de diagnostics obligatoires (biens à la vente, locations),

  • l’importance croissante accordée à la rénovation et à la performance énergétique dans les politiques publiques.

Toutefois, les professionnels évoluent dans un contexte où les pressions concurrentielles sont exacerbées. Les fortes pressions tarifaires qui en découlent pèsent sur la rentabilité de l’activité alors que les professionnels doivent continuer à consentir des investissements (nouveaux équipements de diagnostic, formation, certification).

Dans ce contexte, les professionnels diversifient leur activité (conseil en économie d’énergie, etc.) et élargissent leurs réseaux de prescripteurs (agences immobilières, administrateurs de bien, banques, notaires, syndics de copropriété, etc.).

Tendances

L’instauration de nouveaux diagnostics obligatoires (état des installations intérieures d’électricité et de gaz, zone à risque mérules, informations sur les sols, diagnostic technique global) dynamisera le volume d’activité des professionnels.

Toutefois, la réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE), qui entrera en vigueur au 1er juillet 2021, et l’entrée en vigueur de son opposabilité, durciront les conditions d’exercice de la profession.

Dans ce contexte, la structuration du secteur se poursuivra au profit des réseaux sous enseigne. Ces derniers offrent de solides avantages concurrentiels : notoriété, veille réglementaire et normative, formation continue, aide à la certification, achats groupés d’équipements, etc.

L’organisation du marché

Selon le domaine d’activité :

  • Les spécialistes du diagnostic immobilier dont l’offre couvre en général l’ensemble des diagnostics possibles dans l’immobilier. Leur clientèle est très variée : particuliers, promoteurs immobiliers, etc.

  • Les spécialistes de l’inspection technique « industrielle » (Socotec, Dekra-Norisko, Alpes Contrôles) qui se sont diversifiés afin de profiter du dynamisme du marché.

Selon le mode d’exercice :

  • Les entreprises indépendantes non rattachées à un réseau sous enseigne : elles sont très largement majoritaires dans le secteur (85% des entreprises). Le plus souvent, le professionnel exerce seul (70% des entreprises du secteur n’emploient aucun salarié) et réalise un chiffre d’affaires de 60 à 90 000 euros.

  • Les réseaux sous enseigne régionaux et nationaux : ils tendent à se développer au détriment des indépendants isolés. Les professionnels bénéficient des services de veille réglementaire et de formation des têtes de réseaux, mais aussi de leur puissance d’achat (achats groupés d’équipements) et de leur force de communication (communication digitale notamment). Ces enseignes réalisent généralement un chiffre d’affaires moyen de 250 000 euros et emploient deux salariés. Les principaux leaders sont Agenda Diagnosctics (150 unités), Diagamter (160 unités) et Exim (115 unités). Ces réseaux s’appuient sur la franchise pour se développer (les droits d’entrée se situent entre 15 et 25 000 euros).

NOMBRE DE DIAGNOSTIQUEURS

2020

10 000 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARD D’EUROS)

2020

1,2 Md€ (1)

(1) Source : Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers de la Fnaim

Lemaitre Pierre

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

Newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez nos actualités, témoignages et conseils