L'activité du diffuseur de presse

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

diffuseur-de-presse
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

L’installation

La reprise est le mode d’installation le plus répandue. La qualité de l’emplacement et la fréquentation sont déterminantes pour déterminer la valeur du fonds. Elle est validée par contrat avec le grossiste-dépositaire de presse dont dépend le point de vente.

Tout projet de création de point de vente doit être étudié avec le grossiste-dépositaire de Presse.

Les investissements

Pour moderniser leurs espaces de vente, les professionnels peuvent bénéficier d’aides. Ainsi, l’aide à la modernisation des diffuseurs de presse représente 40 % du montant total hors taxe des dépenses (80% du montant pour les projets de modernisation informatique des kiosques à journaux), avec un plafond fixé respectivement à 5 600 € pour les projets de modernisation de l’espace de vente et à 4 500 € pour les projets de modernisation informatique.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit ses recettes journalières en dissociant les recettes provenant de la vente de marchandises (papeterie, confiserie, téléphonie…), des ventes commissionnées : presse, tabac, jeux, timbres. En outre, le professionnel doit retourner tous les invendus rappelés.

Les recettes de l’activité

Le chiffre d’affaires Presse est exclusivement constitué par les commissions perçues sur les ventes (calculées en pourcentage du prix de vente public). Le chiffre d’affaires des activités complémentaires à la Presse est constitué à la fois des commissions perçues (tabac, jeux, timbres) et des ventes HT de marchandises (papeterie, confiserie, téléphonie). 

Les charges à surveiller

Elles sont essentiellement constituées des charges de personnel et du loyer.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend de la maîtrise des différents postes de charges et des recettes hors presse. Une gestion rigoureuse des stocks de marchandises est essentielle. A noter, la Presse en dépôt dans le magasin est considérée comme une consigne appartenant aux éditeurs et n’entre pas dans le stock de marchandises puisque le diffuseur ne la possède pas.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Les diffuseurs de pression ont souvent des difficultés de trésorerie malgré les possibilités de paiements différés accordées par les éditeurs et la reprise des invendus.

LES RATIOS DE GESTION CLEFS

Chiffre d’affaires moyen

Marge brute

Excédent brut d’exploitation

Rotation des stocks

Crédit clients

Crédits fournisseurs

Besoin en fonds de roulement

139 K€ (1)

79,06 %

46,04 %

85 jours

10 jours

70 jours

– 13 jours

(1) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours (de chiffre d’affaires ou d’achat).

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat