Accueil > Idées business >

Comment ouvrir une boîte de nuit ?

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

3 min.

Comment ouvrir une boîte de nuit ?

Après des temps de confinement et de fermeture des établissements festifs, les Français, jeunes et moins jeunes, aspirent à sortir de nouveau pour faire la fête ! C’est peut-être ce qui a inspiré votre projet d’ouvrir un night-club… Mais attention, entre l’étude du marché des discothèques et l’inauguration de votre établissement, il y a de nombreuses étapes à ne pas négliger ! Alors voici toutes les réponses à votre question : comment ouvrir une boîte de nuit ?

Quelle est la différence entre une discothèque et une boîte de nuit ?

En effet… Avant de se lancer dans un projet d’ouverture de boîte de nuit, il est intéressant de comprendre de quoi on parle ! Car, même si ces lieux de fête ont plus de ressemblances que de divergences, ils possèdent chacun quelques distinctions qui leur sont propres. 

On pourrait qualifier la discothèque « d’ancêtre de la boîte de nuit » car elle appartenait plutôt aux années soixante. À cette époque, les discothèques ont vidé les fameux « bals populaires » de leur jeunesse, qui les préféraient pour leur musique plus disco et leur ambiance moins traditionnelle. 

Puis, la discothèque a laissé place à la boîte de nuit, même si quelques-unes sont encore ouvertes de nos jours. Les boîtes de nuit et leur musique plus électro sont tout à fait tendance chez les jeunes qui peuvent y avoir accès dès 16 ans, alors que le Night-Club, et la Discothèque à son époque, ne sont autorisé qu’à partir de 18 ans avec un accès bien plus vérifié qu’en boîte de nuit. 

Les différences entre discothèque et boite de nuit ne sont donc importantes qu’au regard des générations qui changent. 

Quelles sont les démarches pour ouvrir une boîte de nuit ?

Pour ouvrir une boîte de nuit, vous devez avant tout commencer par rédiger un business plan. Ce document vous permet de peaufiner votre projet de création d’entreprise et d’en vérifier la viabilité afin de rassurer le banquier ou les investisseurs sur sa rentabilité et sa pérennité. Car la recherche de financement sera nécessaire et incontournable pour ouvrir votre boîte de nuit. 

Et pour prouver que votre projet a les pieds bien ancrés sur la piste, il sera également indispensable de faire une étude de marché approfondie.  En effet, pour vous faire une place sous la boule à facette, vous devrez :

  • Identifier vos concurrents dans la zone géographique où vous souhaitez vous installer, 

  • Savoir quelles sont leur offre et leurs parts de marché,

  • Définir votre clientèle cible,

  • Connaître leurs attentes en termes d’atmosphère, de prix et de musique...

Quelles autorisations et licences sont nécessaires pour ouvrir une boîte de nuit ?

Pour le bon déroulement de votre création d’activité, plusieurs autorisations sont à obtenir dans le cadre d’une ouverture de boîte de nuit. Et notamment : 

  • L'obtention de la licence 4, délivrée par les douanes, qui vous autorisera à vendre des boissons alcoolisées. 

  • La demande d'autorisation pour pouvoir ouvrir toute la nuit, qui doit être adressée à la préfecture de la ville de votre local.

  • Procéder à une étude acoustique avec l'aide de professionnels du service communal d'hygiène et de santé afin de ne pas dépasser la limite des 105 décibels autorisés pour les discothèques ou boîtes de nuit.

  • La signature d'un contrat de représentation avec la SACEM et le paiement de la redevance correspondant aux droits d'auteur. Elle est calculée en pourcentage de votre chiffre d'affaires, soit 8% du CA HT.

  • Le versement de 1.65% de votre chiffre d’affaires HT à la Société pour la Perception de la Rémunération Équitable ou SPRE.

Quel budget pour ouvrir une boîte de nuit ?

Le budget nécessaire pour ouvrir une boîte de nuit dépend de nombreux facteurs, comme le business model choisi, par exemple : 

  • Est-ce que vous ferez payer l’entrée puis payer les boissons une fois à l’intérieur comme le font traditionnellement les boîtes de nuit.

  • Proposerez-vous l’entrée gratuite pour une arrivée avant une certaine heure ou pour les femmes…

  • Ou préférerez-vous un système où les personnes doivent être inscrites sur une liste pour accéder à votre boîte de nuit.... 

Il existe de nombreux business model de boîtes de nuit adaptés à des situations particulières et qui peuvent être utilisés individuellement ou de façon combinée. Chacun d’eux possède ses avantages et ses inconvénients, il est donc important de les confronter à votre situation précise pour les utiliser de la manière la plus rentable possible.

Un autre facteur qui changera considérablement le montant du budget pour ouvrir une boîte de nuit, c’est le choix du local

Si vous disposez des fonds nécessaires, vous pouvez reprendre une boîte de nuit. Dans ce cas de figure, vous aurez l’avantage d’avoir une clientèle dès l’ouverture de votre boîte de nuit, mais pour cela vous devrez procéder à l’achat du fonds de commerce. 

Sinon, vous pouvez également passer par la location-gérance, moins risquée et moins chère. Ainsi, en signant un bail commercial, vous louez le fonds de commerce et vous en êtes le gérant pendant une certaine durée prévue par le contrat : cela vous permet d’en déterminer la rentabilité et le cas échéant, de procéder à l’achat du fonds de commerce.

Bien évidemment, ces choix indispensables à établir un prévisionnel financier aussi cohérent que solide seront à inclure dans le business plan de votre projet de boîte de nuit ! 

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 27 janvier 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat