Accueil > Idées business >

Le marché de l’édition de revues et de périodiques

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

2 min.

edition-de-revue-et-de-periodique
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Les professionnels de l’édition évoluent dans un marché en profonde mutation.

Sur le marché du livre, le volume de production continue de se contracter. Si le phénomène s’est intensifié  en 2020 en raison de la crise sanitaire, il s’agit d’une tendance qui s’inscrit dans la durée, le nombre d’exemplaires produits ayant baissé de près de 20% ces dix dernières années. Parallèlement, le livre numérique et le livre audio progressent.

Sur les segments des journaux et périodiques, les éditeurs sont confrontés à une diminution des ventes (la vente au numéro est la plus touchée) qui engendre une baisse importante des recettes publicitaires. La crise sanitaire a amplifié cette tendance : la production de périodiques a enregistré une baisse de près de 20% en 2020 alors que les investissements publicitaires se sont effondrés. Les éditeurs de magazines ont aussi été fragilisés par les difficultés de la société de messagerie Presstalis en 2020 (75% de la distribution de la presse française).

Dans ce contexte, les éditeurs sont contraints de restructurer leurs activités en investissant massivement dans le digital.

Par ailleurs, ils intensifient leurs efforts pour réduire leurs coûts (mutualisation des équipes, réduction des formats, des tirages, de la périodicité) et rationaliser les processus de production. Ainsi, le développement de l’impression à la demande ou le recours au microtirage permet de faire face à la multiplication des livres à faible rotation tout en réduisant le coût des stocks et des invendus.

Tendances

La crise sanitaire accélèrera la digitalisation de l’ensemble des marchés de l’édition. L’édition de journaux et périodiques restera très liée à la conjoncture des annonceurs (reprise de l’évènementiel, lancement de nouveaux produits, etc.), ses revenus étant très dépendants des recettes publicitaires.

La réforme de la loi Bichet intervenue fin 2019 (loi 2019-1063 relative à la modernisation de la distribution de presse du 18 octobre 2019), qui vise à répondre aux nouveaux enjeux de la diffusion en accordant notamment davantage de liberté aux diffuseurs dans le choix des titres proposés, pourrait mettre en difficulté les petits éditeurs et les nouveaux entrants qui devront réussir à s’imposer dans les assortiments de titres sélectionnés par les diffuseurs.

L’ organisation du marché

  • Le secteur de l’édition de journaux regroupe la presse quotidienne nationale, régionale et la presse gratuite. Il comprend un nombre important de petites et moyennes entreprises. La production reste toutefois largement dominée par de grands groupes.

  • La presse magazine comprend la presse magazine grand public et la presse magazine spécialisée. Le tissu se compose essentiellement de petites et moyennes entreprises mais ce segment est également dominé par de grands groupes (les 12 premières entreprises réalisant les 2/3 du chiffre d’affaires).

  • Le secteur de l’édition de livres est composé majoritairement de petites maisons d’édition qui réalisent 1/3 du chiffre d’affaires du segment. Les grandes maisons d’édition dominent le segment du livre.

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2018

14 766 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2018

17,830 Md€ (2)

EVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010

72,0 (3)
82,8
88,0
90,6
94,5
100,0
102,7
105,7
111,4
114,8
114,8

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2018, « Edition de livres », « Edition de journaux », « Edition de revues et périodiques »

(2) Source : INSEE, ESANE, « Edition de livres », « Edition de journaux », « Edition de revues et périodiques »

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique, « Edition de revues et périodiques »

Joris

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 03 juin 2021

Pour aller plus loin

Newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez nos actualités, témoignages et conseils