L'activité de l'expert-comptable

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

26 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

ccomptable
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

L’installation

L’association ou le rachat de parts sont les modes d’installation les plus répandus. La valeur du fonds dépend de la diversification des activités, de la typologie de clientèle (entreprises, associations, secteur public, professions libérales, secteur agricole, particuliers) et de la notoriété du cédant. Il est important que celui-ci assure la transmission de la clientèle en collaborant quelque temps avec l’acquéreur.

Les investissements

L’équipement informatique, le mobilier de bureau et la documentation constituent l’essentiel des investissements.

Le professionnel, dont les déplacements sont fréquents chez ses clients, change également de véhicule tous les 2 à 3 ans.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit principalement son seuil critique : il s’agit du chiffre d’affaires qui doit être réalisé par chaque personne du cabinet pour parvenir à un bon équilibre économique.

Les recettes de l’activité

Les honoraires sont librement négociés et de plus en plus diversifiés. En effet, l’expert comptable utilise les missions traditionnelles, dites récurrentes, comme produits d’appel afin d’attirer et fidéliser de nouveaux clients. Il leur propose ensuite des missions plus lucratives (conseil, audits, consultations…) qui, dans les cabinets importants, peuvent représenter jusqu’à 50% du chiffre d’affaires.

Les charges à surveiller

Les principales charges sont les frais de personnel et les cotisations sociales de l’expert comptable. Les frais de déplacement sont également importants.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend essentiellement de la maîtrise de la valeur ajoutée et de l’équilibre chiffre d’affaires par personne occupée. Le professionnel doit également être très vigilant sur la diversification de sa clientèle, en évitant de concentrer son activité sur un nombre limité de grands comptes.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Le besoin en fonds de roulement est d’environ un mois de chiffre d’affaires en régime de croisière.

EVOLUTION DU NOMBRE DE CRÉATION

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

1 253(1)

1 181

1 314

1 307

1 805

1 278

1 354

1 483

1 753

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises.

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 26 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat