Accueil > Idées business >

Le marché de la fabrique de meubles

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

27 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

fabrication meuble
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Confrontée à la fermeture des magasins de meubles pendant les périodes de confinement, toute la filière du meuble a été très impactée par la crise sanitaire en 2020.

L’intérêt croissant des Français pour leur habitat (confinement, télétravail) a toutefois favorisé les dépenses d’équipements du foyer. Le recul des ventes de meubles s’est donc limité à moins de 5% en 2020.

Les entreprises positionnées sur le segment du mobilier professionnel (cafés, hôtels, restaurants, bureaux) ont vu quant à elles leur production chuter lourdement faute de débouchés (fermetures d’établissements, baisse de l’investissement dans l’immobilier de bureau et essor du télétravail).

Sur le plan commercial, les professionnels du secteur sont confrontés à la concurrence des fabricants étrangers (Asie et Europe de l’Est sur le segment bas de gamme, Allemagne et Italie sur les segments moyen et haut de gamme), les importations de meubles représentant près des 2/3 du marché français du meuble. La crise sanitaire ayant été un catalyseur pour le e-commerce, les parts de marché des pure players, qui se fournissent sur le marché international, se sont renforcées au détriment de la production française.

Dans ce contexte, les professionnels sont contraints de consentir de lourds investissements pour moderniser leur outil de production afin de rester compétitifs tout en se différenciant par une offre très qualitative et innovante. La digitalisation de leur activité devient incontournable pour élargir leur clientèle.

La sous-traitance auprès de grands fabricants ou distributeurs peut leur assurer un volume d’activité mais elle les expose à de fortes pressions tarifaires.

Tendances

Sur le segment des meubles destinés aux particuliers, le rebond d’activité en 2021 sera conditionné par les tensions sur le pouvoir d’achat et la crise de confiance des ménages mais aussi par l’évolution du marché immobilier (évolution des transactions dans l’ancien et de la construction neuve).

S’agissant du segment du mobilier professionnel, la reprise de l’activité dépendra de l’évolution des mesures prises par les pouvoirs publics face à la crise sanitaire (fermetures administratives, défaillances, capacité d’investissement des entreprises).

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2018

14 370 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR  (EN MILLIARDS D’EUROS)

2018

7,682 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR  (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2020

2019

2018

2017

2015

2014

2013

2012

2011

2010

88,7 (3)

101,8

100,1

102,1

100,4

100,0

100,7

104,0

108,3

111,9

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2018, « Fabrication de meubles" .

(2) Source : INSEE, ESANE, « Fabrication de meubles « .

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique, « Fabrication de meubles « .

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat