Accueil > Idées business > Le marché de la fabrique de meubles >

Les points de vigilance de la fabrique de meubles

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

27 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

fabrication meuble
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

Les entreprises positionnées sur le haut de gamme sont confrontées aux évolutions des modes de consommation. Les professionnels qui exercent sur le segment moyen et haut de gamme ont une offre plus en adéquation avec les besoins des consommateurs. Ils doivent cependant faire face à une concurrence très rude qui place les réseaux de distribution en position de force.

L’intensité de la concurrence

La concentration de la distribution accentue la concurrence sur les prix, avec comme conséquences une réduction des marges des fabricants et la disparition des commerces spécialisés indépendants, des petites entreprises et des artisans.

La commercialisation

La fabrication du milieu et haut de gamme résiste bien et reste un marché porteur pour les petites et moyennes entreprises ainsi que pour les artisans, particulièrement pour ceux qui commercialisent directement leurs produits. Toutefois, les fabricants ou artisans n’ayant pas organisé leur commercialisation (vente directe ou contrats de vente avec une chaîne organisée) trouvent difficilement acquéreur.

Dans ce contexte, les petites et moyennes entreprises artisanales déjà bien implantées, travaillant en direct avec les particuliers auront plus de facilité à se maintenir.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Fabrication de meubles

Moyenne tous secteurs

Nc (2)

75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération des entreprises créées en 2014

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat