Accueil > Idées business > Ouvrir un foodtruck >

Les points de vigilance des food trucks

Icône auteur

Par Sarah Vallet de Payraud

Icône date de publication

02 juin 2021

Icône temps de lecture

1 min.

food-truck
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

L’obtention d’emplacements

Les municipalités délivrent très peu d’autorisations de stationnement sur le domaine public et elles ne sont accordées que pour une durée déterminée. Les professionnels sont donc contraints de chercher en permanence de nouveaux emplacements et de se tourner vers les propriétaires privés.

La rentabilité de l’activité

Dans l’espace privé, les redevances étant négociées de gré à gré, les emplacements de qualité sont très coûteux (jusqu’à 30% du chiffre d’affaires). Le professionnel doit donc veiller à la rentabilité de son activité.

Le manque de professionnalisme

La faiblesse des investissements attire des investisseurs qui sont parfois mal préparés aux exigences et contraintes de la restauration (gestion des achats et des stocks, gestion du personnel, exigence d’une bonne santé physique, etc.).

Pour réussir, le professionnel doit donc disposer d’emplacements de qualité mais aussi construire une identité forte tout en misant sur la qualité de ses produits. Une expérience préalable réussie dans la restauration sera également un atout important.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Hébergement et restauration
Moyenne tous secteurs

74,8 % (1)
75,2 %

(1) Source : INSEE, Taux de Survie à 3 ans pour la génération 2014

Sarah Vallet de Payraud

Sarah Vallet de Payraud

Icône LinkedIn

Entrepreneur en résidence @ La Fabrique by CA

Article mis à jour le 02 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat