Accueil > Idées business > Ouvrir un institut de beauté >

Les points de vigilance de l'institut de beauté

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

01 juin 2021

Icône temps de lecture

1 min.

esthéticienne
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

Le secteur est très sensible aux fluctuations conjoncturelles. Les indépendants isolés sont particulièrement exposés aux pressions des réseaux sous enseigne qui pratiquent des tarifs très concurrentiels. 

Le manque de fonds propres

Beaucoup de professionnels s’installent avec un très faible niveau de fonds propres. Ils sont, dans la plupart des cas, dans l’incapacité de faire face à l’évolution rapide des équipements. La moindre baisse de leur chiffre d’affaires ou l’augmentation de leurs charges provoquent immédiatement des difficultés financières.

La dépendance à la conjoncture économique

L’activité des professionnels du secteur est très sensible aux variations conjoncturelles, le budget consacré aux soins de la personne étant l’un des premiers à être sacrifié par les ménages en cas de difficultés économiques.

Une gestion déficiente

Les achats et les stocks de produits, dont la vente est nécessaire pour compléter le chiffre d’affaires “soins”, doivent également faire l’objet d’une gestion rigoureuse.

L’insuffisance du chiffre d’affaires

Les petits instituts sont fortement pénalisés car, contrairement aux professionnels qui exercent à domicile, leur activité implique des charges fixes et des investissements plus élevés.

Dans ce contexte, les professionnels qui réussissent sont très qualifiés, associent soins et ventes de produits et disposent de fonds propres suffisants pour renouveler leurs concepts. L’adhésion à un réseau sous enseigne est un atout important.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Soins de beauté

Moyenne tous secteurs

Nc (1)

75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération des entreprises créées en 2014.

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 04 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat