Accueil > Idées business > Le marché du masseur-kinésithérapeute >

Les points de vigilance du masseur-kinésithérapeute

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

kiné
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

  • La sur-densité dans certaines régions
    En Ile de France et dans la région Rhône Alpes, les honoraires moyens sont plus faibles du fait de la forte densité de cabinets.

  • La dépendance aux médecins prescripteurs
    Ce sont les médecins prescripteurs qui orientent les patients vers les masseurs-kinésithérapeutes.

  • Les contraintes liées à l’exercice de la profession L’exercice de cette profession est éprouvant physiquement et nerveusement. Il implique de larges tranches horaires.

 

Dans ce contexte, les masseurs-kinésithérapeutes qui réussissent le mieux sont ceux qui parviennent à développer les actes non conventionnés, plus rémunérateurs et non plafonnés (drainage lymphatique, ostéopathie, acupuncture …). L’association et le rapprochement avec des centres de soins spécialisés constituent des atouts supplémentaires.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 5 PREMIÈRES ANNÉES

Enseignement, santé humaine et action sociale
Moyenne tous secteurs

74,8 % (1)
60,4 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2010.

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat