Accueil > Idées business > Le marché de la menuiserie >

Les points de vigilance de la menuiserie

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

menuisier
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

 Le manque de rentabilité

La nécessité de proposer des prix compétitifs et d’obtenir des marchés conduit le professionnel à adapter sa stratégie de facturation. Il doit être très vigilant sur l’intégration de ses coûts fixes et de ses charges de fonctionnement.

L’ adaptation aux techniques nouvelles

Le développement des produits de substitution (PVC, aluminium) concurrence les produits bois (développement du prêt à poser et du kit). Il est essentiel pour l’artisan de se former à ces techniques et d’investir dans des équipements adaptés à ces nouvelles matières.

Dans ce contexte, les professionnels qui réussissent diversifient leur activité et disposent des équipements adaptés. Ils ont une politique commerciale dynamique et une gestion rigoureuse de leur facturation.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Construction
Moyenne tous secteurs

74,0 % (1)
75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération des entreprises créées en 2014.

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat