Accueil > Idées business >

Tout savoir sur le métier de négociateur immobilier

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

19 août 2022

Icône temps de lecture

5 min.

Comment devenir négociateur immobilier ?

Le négociateur immobilier est avant tout un commercial hors pair. Chargé de dénicher des biens et de les vendre, c’est aussi un expert des transactions immobilières. Comment devenir négociateur immobilier indépendant ? jesuisentrepreneur.fr vous indique le parcours à suivre.

Le métier de négociateur immobilier

Les missions du négociateur immobilier

Lors d’une transaction immobilière, le négociateur immobilier est l’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur d’un bien.

Voici quelques-unes de ses missions quotidiennes :

  • Estimer des biens ;

  • Organiser les visites des biens pour les acheteurs ;

  • Faire de la prospection pour trouver des biens à vendre ;

  • Rédiger et diffuser des annonces de vente ;

  • Négocier le prix du bien ;

  • Informer les acheteurs ;

  • Conseiller les vendeurs sur la vente (diagnostics immobiliers, délais…).

Le négociateur immobilier peut s’occuper des ventes immobilières mais aussi de la location. 

👉 Si la location vous intéresse, rendez-vous sur notre article dédié devenir administrateur de biens. L’administrateur de biens administre des immeubles et fait le relais entre locataires et bailleurs.

Les différences entre agent immobilier et négociateur immobilier

Le négociateur immobilier est un agent commercial. S’il remplit des missions quasiment similaires à celles d’un agent immobilier, les deux statuts sont néanmoins différents.

Le négociateur immobilier n’a pas de carte professionnelle. Il exerce sous la houlette d’un professionnel qui possède cette carte. En conséquence, il ne peut pas réaliser certains actes. Par exemple, il ne peut pas signer de compromis de vente.

À l’inverse, l’agent immobilier est forcément titulaire d’une carte professionnelle (« carte T »). Cette carte s’obtient de deux façons :

  • En justifiant d’un niveau de qualification suffisant : un bac + 2 dans l’immobilier ou un bac + 3 dans un domaine commercial, économique ou juridique ;

  • En justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans si vous n’êtes pas titulaire du baccalauréat ou de 3 ans minimum si vous avez le bac. 

Cette carte est indispensable pour ouvrir une agence immobilière.

Les qualités nécessaires pour devenir négociateur immobilier

Devenir négociateur immobilier demande :

  • De la persévérance et du dynamisme pour trouver des biens à vendre ;

  • Des compétences commerciales pour mettre en valeur les biens et argumenter face aux acheteurs ;

  • Un sens du contact développé et des capacités d’écoute pour savoir analyser les besoins des acheteurs et des vendeurs.

Le négociateur immobilier doit également connaître la réglementation de la vente immobilière sur le bout des doigts en fonction des différentes situations (terrain, local commercial, bien en copropriété…). 

Il doit aussi être capable de juger l’état d’un bien pour voir s’il nécessite une rénovation (toiture, isolation…). 

Enfin, grâce à sa connaissance du marché immobilier de la vente comme du marché de la location immobilière dans son secteur géographique, il est capable d’évaluer le prix d’un appartement ou d’une maison sans se tromper.

Comment devenir négociateur immobilier ?

Devenir négociateur immobilier sans diplôme

L’immobilier est un secteur d’activité où les reconversions sont fréquentes et où l’on apprend beaucoup sur le terrain. Aussi, il est tout à fait possible de devenir négociateur immobilier sans diplôme dans le domaine de l’immobilier.

Sachez néanmoins que sans diplôme ne signifie pas sans connaissances ! L’immobilier est un métier technique qui nécessite des connaissances juridiques, commerciales et financières. 

Si vous voulez réussir en tant que négociateur immobilier, une formation théorique s’impose ! Les agences proposent aussi souvent des formations courtes en interne. 

Les diplômes pour devenir négociateur immobilier

Pour travailler dans l’immobilier, on recommande généralement de suivre un cursus à bac +2 ou bac +3. 

Les diplômes les plus utiles sont les suivants : 

  • Le BTS ou le DEUST professions immobilières ;

  • Un BTS ou un DUT dans le domaine de la vente ;

  • Une licence professionnelle en droit, en immobilier ou en gestion ;

  • Une formation dans des écoles privées spécialisées dans l’immobilier comme l’ESPI (école supérieure des professions immobilières). 

Quel statut pour devenir négociateur immobilier indépendant ?

La micro-entreprise

Le régime du micro-entrepreneur est le régime le plus adapté pour les débutants. Il permet de réaliser jusqu’à 72 600 € de chiffre d’affaires brut annuel. 

La création d’activité est rapide et la gestion quotidienne simple. Devenir micro-entrepreneur nécessite également peu de charges sociales : vous devrez amputer votre chiffre d’affaires d’environ 22 % de cotisations sociales.

Les bénéfices de la micro-entreprise sont imposés à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux).

💡 À savoir : le régime de la micro-entreprise n’est pas accessible aux agents immobiliers. Il s’agit d’une autre différence de taille entre agent commercial et agent immobilier !

L’entreprise individuelle

Le négociateur immobilier indépendant peut également exercer son activité sous la forme d’une entreprise individuelle classique.

Le chiffre d’affaires n’est plus limité par des montants maximums. Mais une autre des grandes différences entre les deux statuts se situe au niveau du régime social. Le négociateur immobilier paye des cotisations sociales plus importantes : elles représentent environ 40-45 % de sa rémunération.

La fiscalité est toujours celle de l’impôt sur le revenu mais il est désormais soumis au régime réel d’imposition (il peut donc déduire ses frais professionnels).

⚠️ À savoir : selon la loi, l’agent commercial en immobilier a l’interdiction de se constituer en société (SA, SAS, SASU, EURL, SARL…). En effet, une personne morale ne peut pas exercer cette activité.

Quel salaire pour un négociateur immobilier indépendant ?

Le salaire du négociateur immobilier dépend de son statut.

Il peut exercer sous deux statuts :

  • Le négociateur immobilier salarié ;

  • Le négociateur immobilier indépendant.

Le statut de négociateur immobilier salarié se raréfie. Sa rémunération est constituée d’un salaire fixe ainsi que d’un pourcentage correspondant aux ventes réalisées.

Plus souvent, le négociateur immobilier est indépendant. Il n’a pas de salaire fixe. Mais il touche une commission sur les ventes qu’il réalise plus importante que le négociateur salarié. 

Sa rémunération est donc très dépendante des ventes qu’il fait ! S’il ne réalise pas de ventes, il n’a aucun revenu.

💰 En moyenne, le négociateur immobilier touche entre 30 à 50 % des honoraires perçus par l’agence immobilière pour chaque vente. Ce pourcentage peut varier d’une agence à l’autre.

Les démarches pour devenir négociateur immobilier indépendant

Pour travailler en tant que négociateur immobilier, vous devez commencer par déclarer votre activité.

Cette déclaration s’effectue en ligne sur le site guichet-entreprises.fr.

Vous devrez remplir le formulaire correspondant au statut juridique que vous avez choisi. Il s’agit du Cerfa AC0 pour les négociateurs immobiliers en entreprise individuelle.

Il vous faudra également fournir un contrat de mandat signé avec une agence immobilière pour exercer. Le dossier complet est à transmettre au greffe du tribunal de commerce qui est le centre de formalités des entreprises (CFE) compétent pour les agents commerciaux.

Dans quelques semaines, vous recevrez votre numéro de SIRET ainsi que votre extrait d’immatriculation au registre spécial des agents commerciaux (RSAC). 

Vous devrez aussi :

  • Vous assurer : l’assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) est obligatoire pour les professionnels de l’immobilier ;

  • Ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité à partir de 10 000 € de chiffre d’affaires réalisé pendant 2 années civiles consécutives.

Comment trouver des clients en tant que négociateur immobilier ?

Le challenge du négociateur immobilier débutant est de se constituer un portefeuille de clients solide. En fonction de l’état du marché immobilier, de son réseau initial mais aussi de son secteur géographique, cela peut prendre du temps ! 

En conséquence, le négociateur immobilier ne doit négliger aucune piste pour trouver des biens à vendre. La première de ses missions est la prospection. Cette dernière couvre presque 80 % du temps du négociateur immobilier. Vous pouvez prospecter de différentes manières :

  • Appeler les personnes au hasard ;

  • Déposer des prospectus publicitaires dans les boîtes à lettres ;

  • Tenir des permanences à l’agence ;

  • Participer à des événements locaux ;

  • Placer des cartes de visite dans les commerces…

Le négociateur immobilier peut aussi mettre en place une communication active sur les réseaux sociaux pour se faire connaître.

Enfin, ne négligez pas l’importance de vos connaissances proches ou éloignées (famille, amis, anciens collègues…). C'est souvent grâce à eux que vous pourrez faire vos premières ventes 🚀 !

***

L’immobilier est un secteur qui recrute activement mais pour sortir votre épingle du jeu, vous devrez être persévérant.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 19 août 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat