Le marché de la pharmacie

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

27 janvier 2022

Icône temps de lecture

1 min.

Ouvrir une pharmacie

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l''emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Contexte

Ces dernières années, les pharmaciens sont confrontés à une profonde mutation de leur secteur.

Historiquement, la rémunération des pharmacies d'officine reposait sur une marge assise sur le prix des médicaments. Depuis 2015, des honoraires de dispensation ont été instaurés, comprenant un honoraire au conditionnement (forfait par boîte) et un honoraire par ordonnance dite complexe. 

L'avenant 11 à la convention nationale des pharmaciens, conclu en juillet 2017, poursuit la réforme du mode de rémunération du secteur et en fixe la trajectoire pour la période 2018-2022. Alors que la marge commerciale perçue sur chaque boîte de médicament diminue, trois nouveaux types d’honoraires sont créés (sur chaque dispensation sur ordonnance, sur certains médicaments ainsi que sur les délivrances pour des patients de plus de 70 ans ou moins de 3 ans). D'ici 2022, la part des revenus provenant des marges commerciales ne devrait pas excéder 30%.  

Confrontés aux politiques de maîtrise des dépenses de santé sur le médicament, les pharmaciens sont exposés à de très fortes pressions concurrentielles sur le segment de la parapharmacie, aussi bien de la part de la grande distribution, des réseaux de parapharmacies que des pure players. 

Dans ce contexte, les pharmaciens se regroupent au sein de groupements d'achat (85% des pharmaciens adhèrent à la trentaine de groupements français) afin d'obtenir de meilleures conditions d'achat et de développer de nouveaux services : digitalisation de l'officine (click & collect, livraison), mise en place de programme de fidélité à destination des clients, développement de marques propres de parapharmacie, etc.

Enfin, le champ de compétences des pharmaciens tend à s'élargir : vaccination, téléconsultations, dépistage, etc.

Tendances

Malgré la baisse des prescriptions médicales de la médecine de ville (baisse des pathologies saisonnières, renoncement aux soins), dans l'ensemble, les officines ont fait preuve de résilience et ont enregistré une croissance de leur chiffre d'affaires sur l'année 2020 (+1,8%). Toutefois, on observe des disparités, les pharmacies situées dans les centres commerciaux, les zones de transit ou dans les quartiers d'affaires ayant été plus pénalisées par la crise sanitaire. 

Malgré la poursuite de la réforme de leurs modes de rémunération, les professionnels du secteur pourront continuer à compter sur de solides facteurs de croissance - qui orienteront la demande en produits pharmaceutiques à la hausse (vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, etc. ) - et sur l'élargissement de leurs compétences (rémunération des accompagnements pharmaceutiques, exercice coordonné, etc.). 

Enfin, les officines poursuivront la digitalisation de leur activité, accélérée par la crise sanitaire.  

NOMBRE D’OFFICINES

2020

20 534 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2019

38,804 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

109,1 (3)

107,1

105,0

102,4

101,8

100,0

99,9

100,2

100,0

99,5

97,6

(1) Source : Ordre National des Pharmaciens

(2) Source : Insee, Esane, Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé.

(3) Source : Insee, Indice de chiffre d'affaires base 2015, Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 14 avril 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat