Accueil > Idées business > Le marché de la pharmacie >

Les points de vigilance de la pharmacie

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

pharmacie
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

Le secteur de la pharmacie reste assez peu risqué malgré la détérioration des niveaux de rentabilité de la plupart des officines car le marché de la santé est très porteur. Toutefois, la baisse des marges des officines fragilise bon nombre de petites officines, qui ne peuvent investir dans des relais de croissance par manque de moyens et d’espace (parapharmacie, e-commerce, téléconsultations, vaccination, etc.).

Les conditions de cession du fonds :

Les prix d’acquisition d’une officine, jusqu’alors très élevés, ont entraîné un endettement important pour certains repreneurs (dont les fonds propres étaient insuffisants). Aujourd’hui, la diminution des prix de cession constitue un véritable risque pour ces pharmaciens endettés en situation de céder leur fonds.

La dépendance du secteur aux mesures gouvernementales pour limiter les dépenses de santé :

L’encadrement de la distribution des médicaments, en volume et en prix, constitue l’une des principales stratégies de la réduction des déficits sociaux. Les mesures prises par les pouvoirs publics (encadrement des prescriptions des médecins, références médicales opposables,…) ont un impact négatif sur le chiffre d’affaires et/ou la rentabilité des officines.

Dans ce contexte, le professionnel doit s’assurer d’acquérir son officine à un prix juste, avec des capitaux propres supérieurs à 30 % du montant de l’investissement. L’adhésion à un groupement devient vitale.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 5 PREMIÈRES ANNÉES

Commerce

Enseignement, santé humaine et action sociale

Moyenne tous secteurs

74,8 % (1)

52,0 %

60,4 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2010.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat