Accueil > Idées business > Le marché de la plâtrerie >

Les points de vigilance de la plâtrerie

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

devenir plaquiste
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

L’évolution de la concurrence

Durant les dernières décennies, l’arrivée de nouveaux produits secs a fait perdre une partie du chiffre d’affaires des plâtriers, récupéré en grande partie par les peintres et les plaquistes. De plus, l’arrivée sur le marché de nouvelles plaques de plâtre simplifiant les travaux a enlevé environ un tiers du marché des plâtriers au profit de non-spécialistes.

 Le développement et la croissance de l’entreprise

Les artisans très demandés ont tendance à embaucher et à augmenter la taille de leur entreprise sans avoir le minimum de pré-requis en matière de gestion des ressources humaines et de gestion financière. La rentabilité obtenue par embauche supplémentaire est faible et aléatoire.

 L’image de marque, la rigueur et le professionnalisme, associés à une stratégie de diversification ou de spécialisation, sont des atouts indispensables pour réussir.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Construction

Moyenne tous secteurs

74,0 % (1)

75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération des entreprises créées en 2014 .

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 05 août 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat