Comment ouvrir une onglerie ?

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

19 août 2022

Icône temps de lecture

4 min.

devenir prothésiste ongulaire

Vous aimez avoir les mains manucurées et appréciez tout autant de faire les ongles de vos amies ? Vous rêvez de devenir prothésiste ongulaire et de créer votre bar à ongles ? Alors, voici comment ouvrir une onglerie et maîtriser son projet entrepreneurial jusque sur le bout des doigts ! 

Quel diplôme pour l’ouverture d’une onglerie ? 

Selon l'UPCOM, « le prothésiste ongulaire réalise l’embellissement et l’extension des ongles des mains et des pieds en faisant appel à des techniques de bien-être et de confort sans finalité médicale, quand le styliste ongulaire réalise des soins esthétiques dits manucure et beauté des pieds. »

Mais à ce jour, le législateur cherche encore à statuer sur le niveau de qualification nécessaire pour ouvrir une onglerie ou exercer dans un bar à ongle.

Cependant, le diplôme requis pour l’ouverture d’une onglerie semble dépendre de la pratique exercée : 

  • Pour la pose de prothèses ongulaires, ou faux ongles, elle peut être exercée par une personne non titulaire d’un CAP mais ayant suivi une formation qualifiante de 105 h minimum appelée le Certificat de Compétence Professionnel, ou CCP.

  • La styliste ongulaire doit être titulaire d’un CAP d’Esthéticienne, complété par un Certificat de Compétence Professionnel.

Comment ouvrir une boutique d’onglerie ?

La première étape pour ouvrir une onglerie consiste à effectuer une étude de marché afin de valider l’opportunité commerciale et la viabilité du projet sur la zone d'implantation envisagée.

Cette analyse consiste à étudier en détails :

  • Les tendances sur le secteur de l’onglerie : quels produits et services sont en vogue ?

  • Le profil, les attentes et les habitudes d'achat des consommatrices 

  • La concurrence déjà existante sur le marché : qui et où sont vos futurs concurrents ? Quels services proposent-ils ? Quels tarifs pratiquent-ils ?

Le business plan d’une onglerie

Indissociable de l’étude de marché, vous devrez également établir le business plan de votre futur bar à ongles.  

Le business plan d'un Nails Bar a pour but de présenter votre projet entrepreneurial, de convaincre de ses atouts, et de mettre en avant son potentiel de rentabilité afin de vérifier que l'entreprise est viable financièrement. Ce document vous sera indispensable pour trouver le financement nécessaire à l’ouverture d’une onglerie

Si vous n'avez pas l'habitude d’en rédiger, vous pouvez consulter nos exemples de business plan pdf

Quel budget pour ouvrir une onglerie ?

Selon Toute la Franchise, un apport personnel d’environ 20 000€ et un investissement total autour de 100 000 € sont nécessaires pour ouvrir une onglerie en franchise

Le montant de cet investissement n’étant pas négligeable, il vous sera nécessaire de convaincre la banque ou les investisseurs potentiels grâce à la solidité de votre business Plan.  En effet, vous pouvez vous tourner vers votre banque pour contracter un emprunt mais aussi avoir recours au financement participatif, par exemple, pour réduire le montant à emprunter. De plus, il existe différents dispositifs d’aide à la création d’entreprise qui, en plus d’une aide administrative et stratégique, peuvent également vous apporter une aide financière.

Ouvrir une onglerie indépendante ou en franchise ?

La réglementation des ongleries étant encore mouvante et pleine d'incertitudes, choisir d’ouvrir un bar à ongle en franchise peut être une solution rassurante.

En effet, lancer votre onglerie dans un réseau vous permettra de bénéficier des avantages propres à la franchise tels que : 

  • La notoriété et l’image de marque de l’enseigne, 

  • Des fournisseurs déjà identifiés, 

  • Un accompagnement et un suivi de votre projet entrepreneurial…

De plus, il existe de nombreuses enseignes présentes sur le marché de l’onglerie comme Créanails, Montécito Nail Bar ou Culture of Color, pour ne citer que quelques-uns des réseaux présentés par l’Observatoire de la Franchise.

Quelle structure juridique pour ouvrir une onglerie ?

La création d’une onglerie implique de choisir le statut juridique de votre future entreprise parmi :

  • Le statut de micro-entrepreneur, l’entreprise individuelle ou à responsabilité limitée si vous êtes seul à créer votre Nails Bar ; 

  • La société par action simplifiée (SAS) ou la société à responsabilité limitée (SARL), si vous vous associez avec d’autres personnes dans ce projet entrepreneurial.

Ce choix du statut juridique est crucial car il aura un impact sur de nombreux points et notamment :

  • L’organisation de la société,

  • Votre régime social,

  • Le régime fiscal de l'entreprise.

Les procédures d’immatriculation d’un bar à ongle

Les formalités de création d’une SAS ou d’une SARL sont plus lourdes que celles des entreprises individuelles.

En effet, si la SAS bénéficie d’une grande souplesse de fonctionnement, les charges sociales sont assez élevées. Pour immatriculer une SAS vous devez seulement nommer un président et organiser librement, avec votre ou vos associés, les règles de gestion dans les statuts.

Avec la création d’une SARL les charges sociales seront moins élevées mais son fonctionnement est plus rigide. Ce type de société est strictement encadré par la loi et par conséquent, les associés ont peu de liberté dans la gestion d’une SARL.

Bon à savoir : Si vous n’avez pas fait le choix d’ouvrir une onglerie en franchise, pensez à déposer votre marque (le nom de votre bar à ongle) auprès de l’INPI afin de la protéger.

Quels tarifs et prestations pour votre onglerie ? 

Les prix des prestations dans un bar à ongle peuvent varier d’une enseigne à une autre mais ils sont généralement moins importants que ceux pratiqués en institut de beauté.

Les soins habituellement effectués dans une onglerie

Les services proposés dans un bar à ongle comprennent généralement :

  • La pose de faux ongles ;

  • Le nail art, ou décoration des ongles : piercings, dessins, décalcomanies etc. ;

  • La french manucure ;

  • Les poses et déposes de vernis à ongles ;

  • La coupe et le limage des ongles, etc…

Les tarifs indicatifs d’un bar à Ongle

Le prix dans une onglerie varie en fonction de la prestation souhaitée. En effet, les tarifs ne seront pas les mêmes pour une simple application de vernis, une pose de prothèses ongulaires ou une french manucure. En voici quelques exemples : 

  • Manucure Complète avec coupe et limage des ongles, repousse de cuticules et pose de vernis : entre 10 € et 45 €, avec un prix moyen de 25 € ;

  • French manucure : de 10 € à 30 € ;

  • Pose de faux ongles : entre 10 € et 25 €.

Certaines ongleries proposent des formules d'abonnement : cela permet de fidéliser les clientes qui viennent régulièrement et bénéficient d’un tarif avantageux.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 19 août 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat