Accueil > Idées business > Le marché du radiologue >

Les points de vigilance du radiologue

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

20 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

cabinet radiologie
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

La maîtrise des charges et des investissements

La profession nécessite une bonne gestion des charges qui représentent, en moyenne, 56% des honoraires. En outre, la stratégie d’investissement doit être parfaitement maîtrisée en raison du coût très élevé des équipements et de leur maintenance.

La politique de maîtrise des dépenses de santé

La politique du gouvernement en matière de redressement du déficit de l’Assurance maladie devrait se durcir dans les années à venir, notamment concernant l’activité des radiologues, avec un encadrement plus strict des dépassements d’honoraires.

 Bien que la profession bénéficie de facteurs de croissance solides, elle reste très sensible aux politiques de maîtrise des dépenses de santé. Les praticiens qui réussiront le mieux seront ceux qui s’installeront en groupe, dans des régions à forte demande.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 5 PREMIÈRES ANNÉES

Enseignement, santé humaine et action sociale

Moyenne tous secteurs

74,8 % (1)

60,4 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2010.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat