Le marché des salles de sport

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

26 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

gestion-dinstallation-sportive
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Le marché des salles de sport et de remise en forme a été très dynamique ces dernières années. Avec six millions de Français qui détiennent un abonnement dans une salle de sport, la France est le troisième marché européen du fitness en Europe après l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Plusieurs facteurs ont favorisé le secteur :

  • la préoccupation croissante des consommateurs pour leur santé (campagnes de sensibilisation menées par les pouvoirs publics notamment),

  • le développement des concepts low cost qui permettent de capter une nouvelle clientèle,

  • l’adaptation des offres aux contraintes de temps (très larges amplitudes horaires des salles, circuits training sur 30 minutes, etc.).

Toutefois, ce dynamisme a attisé les convoitises des réseaux sous enseigne qui se sont développés à un rythme très rapide, conduisant à une saturation de l’offre dans de nombreuses zones. Par ailleurs, le succès des concepts low cost a entraîné une déflation des tarifs des centres de fitness alors que les professionnels devaient continuer à investir régulièrement pour rester attractifs (renouvellement des équipements notamment). Par ailleurs, les pressions concurrentielles ont été accentuées par l’essor du home fitness (favorisé par les plateformes de mises en relation avec des coachs personnels ainsi que les applications de fitness qui proposent du coaching virtuel) et la pratique en extérieur (urban training).

Dans ce contexte, les professionnels du secteur ont développé des concepts et services novateurs (hyperspécialisation, coaching personnalisé, activités en plein air, intégration des objets connectés pour suivre les performances, etc.) et construit une image de marque forte (animation de communauté d’usagers sur les réseaux sociaux notamment).

Tendances

Après un essor exceptionnel de plusieurs années, le marché de la remise en forme est très durement touché par la crise sanitaire. Malgré le déconfinement, les établissements situés en zones d’alerte renforcée et maximale sont confrontés à de nouvelles fermetures administratives.

Dans ce contexte, les professionnels doivent s’adapter aux contraintes sanitaires mais aussi aux évolutions de la pratique sportive : mise en place de cours à distance (live, vidéos à la demande), offre de cours en extérieur, réservation de créneaux horaires en salle, etc.

L’organisation du marché

  • Les clubs sous enseignes (L’Orange Bleue, Keep Cool, L’Appart Fitness, Curves, etc.) : la franchise est très représentée sur le marché du fitness. Elle permet de bénéficier d’une forte notoriété et de s’appuyer sur un concept éprouvé. Les concepts low-cost sont particulièrement développés.

  • Les clubs indépendants isolés : ils fidélisent généralement une clientèle d’habitués mais subissent de plein fouet la concurrence des associations sportives et des réseaux sous-enseignes.

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2018

3 505 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2017

746,3 M€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

196,2 (3)

167,6

140,0

119,3

100,0

85,1

68,8

55,5

42,2

32,7

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2018, « Activité des centres de culture physique ».

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat