Accueil > Idées business > Le marché de la supérette >

Les points de vigilance de la supérette

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

20 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

superette
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

L’insuffisance de chiffre d’affaires

Les professionnels du secteur subissent la concurrence des autres réseaux de distribution : grandes surfaces alimentaires et hard discount. Dans ce contexte, ils peinent à maintenir un niveau de chiffre d’affaires suffisant.

La saisonnalité et les écarts de fréquentation

Pour les supérettes situées en secteurs touristiques, la saisonnalité et les écarts de fréquentation d’une saison à l’autre posent des difficultés dans la gestion, notamment dans celle des stocks et du personnel. Une mauvaise anticipation peut facilement diminuer un résultat déjà faible.

Les effets de la Loi de Modernisation de l’Economie du 4 août 2008

En relevant le seuil d’autorisation d’implantation et de création de surfaces commerciales à 1 000m², la loi contribue à intensifier les pressions concurrentielles sur les supérettes qui étaient jusqu’alors protégées par la loi Raffarin.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Commerce

Moyenne tous secteurs

70,7 % (1)

75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération 2014.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat