Accueil > Idées business >

Le marché du transport routier de marchandises

Icône auteur

Par Maëlys Le Coz

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

routier

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Malgré la hausse des approvisionnements en produits alimentaires et en produits de première nécessité à destination de la grande distribution, l’activité des entreprises du secteur a été très pénalisée lors du premier confinement de l’année 2020.

En effet, le secteur a été confronté à l’effondrement de la demande de transport des autres marchés clients : BTP, automobile, aéronautique et industrie manufacturière (biens de consommation).

Malgré la reprise d’activité post-confinement, les professionnels du secteur ont été confrontés à de fortes pressions tarifaires en raison d’une demande atone (- 18% de marchandises transportées en volume en 2020 par rapport à 2019) alors même que les marges des professionnels, structurellement faibles dans le secteur, se sont fortement dégradées sous l’effet du développement des parcours à vide, des surcouts liés aux mesures sanitaires (fourniture d’équipements de protection individuelle et de nettoyage des cabines) et des effets de la baisse d’activité sur les coûts fixes journaliers.

Tendances

Les entreprises du secteur sont sorties fragilisées de l’exercice 2020. Le rebond d’activité du secteur en 2021 restera dépendant de la conjoncture des marchés clients.

En mars 2018, les institutions européennes (Parlement, Conseil, Commission) trouvent un accord sur la réforme de la directive sur le détachement des travailleurs qui date de 1996 (rémunérations des travailleurs détachés alignées sur celles des salariés sur place, durée de détachement limitée à 12 mois avec une possibilité d’extension de 6 mois supplémentaires). Le texte définitif entrera en application en 2020. Toutefois, le transport routier a été exclu de cette réforme et reste encadré par la directive de 1996. Une clause de l’accord prévoit de revoir cette directive applicable au transport routier en 2023.

 

L’organisation du marché

• Selon la couverture territoriale :

  • Les entreprises de transport routier de fret de proximité effectuent des déplacements sur des distances inférieures à 150 kms (1/3 du transport routier de marchandises en tonnes-kilomètres).

  • Les entreprises de transport routier de fret interurbain travaillent sur de longues distances (supérieures à 150 kilomètres), y compris à l’international.

• Selon le mode de fonctionnement :

  • Les entreprises pour “compte d’autrui” travaillent à la demande pour des clientèles diversifiées. L’externalisation croissance de la prestation de transport explique l’essor de ce mode de fonctionnement.

  • Les entreprises pour “compte propre” internalisent le transport. Elles disposent de leurs propres camions pour transporter ce qu’elles fabriquent et vendent.

Tableau marché du transport routier de marchandises

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31décembre 2018

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

Photo de Maëlys

Maëlys Le Coz

Dev

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat