L'activité des travaux d’installation électrique

Icône auteur

Par Garance Bazan

Icône date de publication

26 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

éléctricien
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

L’installation

La création est le mode d’installation le plus répandu car il nécessite peu d’investissements. Le professionnel doit déterminer les marchés sur lesquels il souhaite se positionner : installation, rénovation et réhabilitation ou activités de diversification (génie climatique, téléphonie, domotique …).

Les investissements

Le matériel est assez modeste et peut être acheté d’occasion. Il est composé essentiellement d’une camionnette, de l’outillage, des équipements de contrôle et de protection. Les travaux pour les collectivités exigent des équipements plus coûteux (camion équipé de nacelle …).

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit l’évolution de son chiffre d’affaires, chantier par chantier. Il doit en permanence gérer son planning en fonction des chantiers à venir et être également très attentif à ses prix de revient, pour adapter ses conditions de facturation.

Les recettes de l’activité

Le chiffre d’affaires du secteur connaît de fortes disparités en fonction de la taille de l’entreprise. Ce sont principalement les ménages et les PME qui alimentent les carnets de commandes des petites entreprises. Les administrations font, la plupart du temps, appel à des entreprises de grande taille, à l’exception des collectivités locales en milieu rural qui sollicitent les artisans locaux. 

Les charges à surveiller

Les achats représentent 35 à 40% du chiffre d’affaires, avec des variations selon la taille de l’entreprise. Les charges de personnel constituent malgré tout le premier poste. A l’exception des petites entreprises, le secteur a beaucoup recours au travail temporaire et à la sous-traitance de façon à mieux maîtriser les charges fixes. Les contrats d’apprentissage sont également très répandus.

La maîtrise du résultat

Le taux de marge brute est un élément déterminant de la rentabilité. Malgré l’intensité de la concurrence, le professionnel doit donc appliquer une politique de prix rigoureuse, en veillant à la rentabilité de chaque chantier. Il doit également suivre attentivement ses charges de personnel et l’évolution des frais généraux.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Le besoin en fonds de roulement représente en moyenne 30 jours de chiffre d’affaires. Il doit être en partie couvert par les capitaux permanents. Les entreprises qui travaillent avec des grandes sociétés ou des administrations ont des besoins en fonds de roulement plus importants.

EVOLUTION DU NOMBRE DE CRÉATION

2019

2018

2017

2016

2015

10 391(1)

8 221

7 263

6 939

7 241

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, « Travaux d’installation électrique dans tous locaux ».

(2) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours (de chiffre d’affaires ou d’achat).

Garance

Garance Bazan

Icône LinkedIn

UX designer

Article mis à jour le 26 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat