Accueil > Gérer mon entreprise > Quels impôts et taxes pour votre entreprise selon son statut ? >

Quel est le seuil de chiffre d’affaires qui déclenche la soumission à un régime réel d’imposition ?

Icône auteur

Par Garance Bazan

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

régime imposition
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Le régime du réel simplifié s’applique de plein droit si :

  • Le chiffre d’affaires est supérieur à la limite de la franchise en base soit  170 000 € et inférieur à 789 000 € pour les ventes de marchandises,

  • Le chiffre d’affaires est supérieur à la limite de la franchise en base soit 70 000 € et inférieur à 238 000 € pour les prestations de services.

Si les seuils de 789 000 € ou 238 000 € sont dépassés, l’entreprise bascule dans le régime du réel normal.

Les commerçants, les industriels, ainsi que les personnes exerçant une activité non commerciale, (déclaration contrôlée) doivent produire une déclaration de résultat jusqu’à une date fixée par décret, et au plus tard, le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai.

Attention

Bon à savoir : Les entreprises ont bénéficié pour la dernière fois en 2015, du délai supplémentaire de 15 jours accordé, après le délai des déclarations papiers, aux adhérents de la procédure de télétransmission (TDFC).

Sources juridique :

Sources juridique :

BOI-BIC-DECLA-30-60-40

Article 1649 quater B quater du Code général des impôts

Article 302 septies A du Code général des impôts

Garance

Garance Bazan

Icône LinkedIn

UX designer

Article mis à jour le 28 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat