L’activité de l'ophtalmologue Dernière mise à jour le 01/04/2020

L’installation

La création

Les créations sont rares du fait de l’importance des investissements de départ et des nombreuses opportunités de reprises qui s’offrent. Le local doit disposer d’une salle d’attente et d’une salle de soins. Il doit être facilement accessible.

La reprise

La valeur du cabinet dépend de sa localisation et de ses équipements. A noter que du fait du déséquilibre démographique entre nouveaux entrants et praticiens partant à la retraite, beaucoup de cabinets peinent à trouver un repreneur.

L’association

C’est le mode d’installation le plus répandu car il permet de mutualiser les charges et de mettre en commun les équipements. Le choix de la structure juridique est lié à la volonté des associés : soit de partager les honoraires (SCP, contrat d’exercice en commun, SEL) soit de partager uniquement les moyens (société civile de moyens, société en participation).

Les investissements

Le matériel est très coûteux et son obsolescence est très rapide du fait des progrès technologiques et médicaux. L’association constitue souvent le meilleur moyen pour assurer la rentabilité des investissements les plus lourds.

La gestion

Le suivi au quotidien

L’ophtalmologiste suit le nombre d’actes réalisés, dans son cabinet et dans les différents sites où il intervient. La délégation de tâches (principalement basée sur le recours à un ou plusieurs orthoptistes) permet au praticien d’augmenter son activité de 30%. Le recours aux plateformes de prises de rendez-vous en ligne est très utile pour optimiser la gestion des rendez-vous : rappels automatiques auprès des patients, remise en ligne immédiate des rendez-vous annulés, accessibilité permanente, etc.

 

Les honoraires

Ils se répartissent entre les consultations (CS), les actes techniques et éventuellement les actes chirurgicaux. Quelle que soit la spécialité de l’ophtalmologiste, les consultations représentent une part importante des honoraires. Les dépassements d’honoraires, pratiqués par les professionnels du secteur 2, constituent environ un quart des honoraires.

 

Les charges à surveiller

Avec le développement de la délégation de tâches, les charges de personnel tendent à progresser. Les cotisations sociales personnelles sont plus conséquentes pour les ophtalmologistes exerçant en secteur 2, sauf en cas d’adhésion au « contrat d’accès aux soins », moyennant une limitation des dépassements d’honoraires. Les autres dépenses concernent principalement l’amortissement des équipements et le loyer.

 

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend avant tout de l’optimisation de l’organisation des rendez-vous, de la maîtrise des investissements et de celle des charges de personnel.

 

La gestion financière et les besoins en trésorerie

En phase d’installation, le médecin doit disposer d’un fonds de roulement égal à 3 à 4 mois d’honoraires moyens.

 

Evolution du nombre d’ophtalmologues

2017

2016

2014

2013

2012

2011

2010

4 640(1)

4 692

4 773

4 774

4 787

4 794

4 810

(1) Source : Cnamts, Démographie, activité et patientèle des professions de santé du secteur libéral.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.