Le marché de la messagerie et du fret express Dernière mise à jour le 03/04/2020

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Soutenu par la très forte croissance du e-commerce, le chiffre d’affaires du secteur progresse tant en valeur qu’en volume.

Toutefois, les professionnels du secteur sont confrontés à une profonde mutation structurelle depuis plusieurs années.

Alors que le secteur reste dominé par les leaders historiques (DHL Express, La Poste, UPS, TNT, etc.), sa digitalisation favorise l’émergence de nouveaux entrants et contribue à l’ubérisation de l’activité :

– les plateformes de comparaison de prix et de mise en relation avec des transporteurs se développent (boxtal.com, upela.com), contribuant à intensifier les pressions tarifaires ;

– favorisées par la logistique « du dernier kilomètre », les plateformes numériques de mise en relation entre coursiers indépendants et commerçants (deliver.ee, Stuart, Colisweb) se développent au détriment des acteurs historiques du secteur ;

– l’essor de l’économie collaborative conduit à l’émergence de services de mises en relation entre particuliers afin de proposer le covoiturage de colis (Cocolis, Dacopack, Bring4you).

Par ailleurs, en proposant la gratuité des frais de ports et la livraison sous 24 heures et illimitée contre abonnement annuel, les leaders du e-commerce tirent les prix des services de livraison vers le bas tout en contraignant les acteurs de la livraison à réduire toujours plus leurs délais. Certains géants du e-commerce internalisent même l’activité de livraison, à l’image de Amazon (Amazon logistics).

Enfin, les entreprises positionnées sur le marché BtoC sont concurrencées par le développement du click & collect et la généralisation des consignes automatiques.

Dans ce contexte, les entreprises du secteur doivent à la fois diversifier leur clientèle et leurs activités mais aussi constamment innover en termes de services (réduction des délais de livraison, traçabilité des envois en temps réel, options de livraisons, flexibilité, etc.).

Tendances

L’activité du secteur restera portée par la croissance du e-commerce. Toutefois, la libéralisation du secteur, conjuguée à l’internalisation des activités logistiques, nuira à l’activité des professionnels du secteur.

Le développement de modes de livraisons innovants (drones, robots de livraison) pourrait, à plus long terme, constituer une nouvelle forme de concurrence.

Enfin, pour satisfaire aux exigences réglementaires (restriction de circulation des véhicules polluants notamment) et séduire une clientèle de plus en plus sensibilisée aux enjeux écologiques, les professionnels du secteur devront proposer des alternatives aux modes de livraison polluants (véhicules électriques, triporteur, etc.).

L’organisation du marché

Le secteur est segmenté par les professionnels selon :

Selon le type d’activité :

• La messagerie traditionnelle (naf 52.29A) concerne la collecte et la livraison d’envois de moins de trois tonnes dans un délai supérieur à 24 heures.

• Le fret express (naf 52.29A) concerne la collecte et la livraison d’envois de moins de trois tonnes dans un délai inférieur à 24 heures.

• Les coursiers urbains (naf 53.20Z) acheminent des lettres, colis et petits paquets de moins de 30 kilos dans un délai de quelques heures. Les tournées sont régulières ou à la demande.

Selon le type de clientèle :

Les entreprises constituent le principal débouché des entreprises du secteur. On distingue deux marchés : la livraison en provenance d’entreprises et à destination d’entreprises (B to B) et la livraison en provenance d’entreprises et à destination des particuliers (B to C).

Peu d’entreprises de messagerie réalisent des livraisons de particulier à particulier (C to C), La Poste demeurant le transporteur privilégié sur ce marché.

 

   

Messagerie, fret express

Autres activités de poste et de courrier
Nombre d’entreprises du secteur 2017

1 016 (1)

16 807 (1)
Chiffre d’affaires du secteur (en milliards d’euros) 2017

6,657 Md€ (2)

2,193 Md€ (2)
Évolution du chiffre d’affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2015)

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

113,9 (3

107,6

104,9

100,0

99,7

98,0

98,8

103,3

101,3

129,8

116,7

107,6

100,0

96,9

99,1

100,4

94,7

95,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2017 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2017.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Messagerie, fret express

Les principales organisations professionnelles

TLF
Fédération des Entreprises de Transport et de Logistique de France
8, rue Bernard Buffet 75017 Paris
Tel : 01 53 68 40 40
http://www.e-tlf.com

 

SNTL
Syndicat National des Transports Légers
19, boulevard Malesherbes 75008 Paris
Tel : 01 55 27 37 27
http://www.sntl.fr

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.