Accueil > JSE Mag >

Rencontre avec Lou, fondatrice de Madame Monsieur Bonjour à Epernay

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

12 juillet 2021

Icône temps de lecture

4 min.

MMB
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Bonjour Lou, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour ! Je m’appelle Lou, j’ai 23 ans et je me suis lancée à mon compte en février 2021 en créant l’agence de communication Madame Monsieur Bonjour. Je suis basée à Epernay en Champagne.  

Je propose avec mon agence, un service de création et de communication global, digitale ou print (c’est-à-dire des flyers pour les entreprises ou des faire parts de mariages par exemple) ou encore un service d’évènementiel professionnel ou personnel.

Je suis assez polyvalente et j’ai décidé de ne pas me spécialiser. Je travaille donc avec des petites entreprises comme des plus importantes (une marque de Champagne notamment), mais aussi avec des particuliers sur une partie plus festive par exemple. 

Et pourquoi ce choix de ne pas se spécialiser ? 

En faisant mon étude de marché, j’ai observé que les clients cherchent une offre qui réponde à leur besoin sans faire appel à plusieurs agences pour un même projet. Confrontées à des agences spécialisées, les entreprises doivent souvent en solliciter plusieurs (et chacune propose pleins de versions différentes d’un projet). Alors qu’en proposant une solution « globale » mes clients gardent un seul interlocuteur sur toute la durée du projet. 

Je dois dire qu’on m’avait fortement conseillée de me spécialiser, mais je remarque que mon positionnement fonctionne plutôt bien aujourd’hui.  

Expliquez-nous comment avez-vous décidé de créer cette agence et comment avez-vous trouvé vos premiers clients ?

J’ai fini mes études en juin 2020 et mon alternance quelques mois plus tard. En pleine crise sanitaire et dans un contexte où la plupart des entreprises avait tendance à licencier, plutôt qu’à embaucher. Face à cette situation, j’ai décidé de me lancer. J’avais en tête de me lancer à mon compte depuis longtemps mais je voyais cela arriver plus tard.

Grâce au statut d’auto-entrepreneur, j’ai pu créer mon activité rapidement et tester la demande. J’ai mis en place mon site internet et une stratégie de création de contenu et de communication (Linkedin, Instagram notamment) pour avoir mes premiers clients. 

Avez-vous mis en place une stratégie de prospection en plus de la création de contenu ?

Non pas encore. Je devrais commencer la prospection en septembre 2021. Jusqu’à présent ma présence digitale et le bouche à oreille m’ont apporté mes premiers clients. Mais mettre en place une stratégie de prospection va être indispensable si je souhaite travailler avec des clients plus importants, comme des « grosses » marques.

Comment s’est déroulée la création de votre activité (financement, business plan, étude de marché...) ?

Grâce à mes études j’avais de fortes notions en création de projet mais j’ai tout de même créé un petit business plan et réalisé une étude de marché avant de me lancer. Ne serait-ce que pour situer mon offre et ne pas plonger dans l’inconnu. Cela m’a également aidée à me positionner par rapport à la concurrence. 

Avec mon alternance j’ai eu accès aux services de Pôle emploi et notamment Activ’Créa qui m’a aidée dans le choix du type de société et dans l’administratif. J’ai aussi été aidée par une personne de mon entourage pour cadrer mon projet et ainsi tester sa cohérence.

À qui s'adresse votre projet ? Quel est votre petit "plus" par rapport aux autres ?

Encore une fois, le choix de proposer des services polyvalents ainsi que d’être une petite structure, est un vrai atout pour moi aujourd’hui. Je pense avoir une identité assez marquée et un ton assez différent. Le fait de rester accessible plait à mes clients. Ces clients sont principalement des petites entreprises comme des particuliers de tout secteur. Certains veulent un logo ou renforcer leur présence sur Linkedin. D’autres font appel à moi pour des services plus complets comme de la stratégie digitale, de la création de contenu ou de l’animation mensuelle de réseaux sociaux.

Comment exercez-vous votre activité (à domicile, dans un local…) ? Et comment envisagez-vous l’avenir de votre agence ? 

Pour l’instant je travaille de chez moi car je n’ai pas forcément besoin de locaux. Je fais équipe avec des stagiaires, chacun travaille à distance. Cela fonctionne bien ainsi, même si j’ai hâte de pouvoir me déplacer au contact de mes clients ! 

Dans un avenir plus éloigné, je souhaiterais faire grossir l’agence et embaucher, tout en restant une structure légère avec une petite dizaine de salariés maximum. La question de la sécurité financière est aussi importante pour moi. Je souhaiterais sécuriser des revenus sur une base régulière et possiblement me verser un salaire pour pouvoir faire grandir ma société sereinement. 

Qu'est-ce que cette expérience vous apprend-elle sur vous et sur l’entrepreneuriat ? 

D’une manière générale, je trouve que le régime de l’auto-entreprise est simple et rapide à mettre en place pour débuter. Il permet vraiment de tester son projet sans prendre trop de risques et demande des investissements moins importants qu’une vraie société.  

J’ai vite compris que me faire embaucher risquait de prendre du temps et pouvoir me lancer en quelques mois seulement, a été bénéfique pour moi. Je me rends compte que cette expérience m’a fait sortir de ma zone de confort et a renforcé ma confiance en moi. C’est jusqu’ici très stimulant.  

D’ailleurs, quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées au cours de cette aventure ?

Forcément être à son compte demande de gérer beaucoup d’administratif ce qui n’est vraiment pas mon fort !

J’ai d’autre part mal été conseillée sur la partie financière de mon activité et j’ai malheureusement dû payer des frais dès le début de l’activité alors que je ne gagnais encore rien. Évaluer la tarification de mes prestations a d’ailleurs été un sujet un peu complexe au départ. Mais rien de vraiment insurmontable. 

Quels conseils donneriez-vous aux futurs entrepreneurs ?

Je dirais qu’il faut se faire confiance et ne pas avoir peur d’oser. Vous ne risquez pas grand-chose à vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur. Si votre projet est cohérent et surtout, si vous savez ce que vous voulez, alors n’hésitez pas !

Retrouvez Lou et l’agence Madame Monsieur Bonjour sur : 

www.instagram.com/madamemonsieurbonjour

https://www.madamemonsieurbonjour.fr/

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 09 septembre 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat