Accueil > JSE Mag >

Témoignage de Christophe Van Vaeck, fondateur de New Perfume World dans les Hauts-de-France

Icône auteur

Par Arnaud Garbi

Icône date de publication

04 juin 2021

Icône temps de lecture

3 min.

new perfume world
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

La parole est à Christophe, fondateur de New Perfume World, entreprise spécialisée en parfumerie. 

Bonjour Christophe, pourriez-vous nous présenter votre parcours et nous parler de votre entreprise (date de lancement, concept, localisation, ...) ?

J’ai 55 ans et j’habite le nord de la France, près de Caudry précisément. J’ai travaillé pendant 20 ans dans le secteur de la parfumerie, principalement dans à l’exportation (Emirats, Russie, …) pour des importateurs et des distributeurs.

Après une longue réflexion, j’ai décidé d’apporter toute mon expérience et mon savoir-faire aux particuliers. 

Ma conviction est qu’il y a une place à prendre sur le marché français de la parfumerie. C’est un marché sur lequel beaucoup d’intermédiaires interviennent, et en repensant le mode de distribution et de fabrication, il est possible de fournir un produit de qualité à un prix très abordable. C’est d’ailleurs tout ce que j’exprime au travers de mon slogan “New Perfume World - une autre façon de concevoir le parfum”

Tous les produits de New Perfume World sont fabriqués à la main, avec la même qualité qu’un produit haut de gamme. Concernant les fragrances, j’ai décidé de travailler avec des entreprises qui me ressemblent, des entreprises à taille humaine avec un fonctionnement familial. 

Le même raisonnement est appliqué pour la distribution, j’ai choisi la proximité avec la limitation des intermédiaires. Je distribue ainsi mes parfums au travers de 3 canaux :

  • Internet directement via mon site

  • les CE

  • et les VDI, les réseaux de vendeurs indépendants

Tous ces choix font que je peux proposer des produits abordables et de bonne qualité. Il faut savoir que le coût de fabrication de certains parfums qui sont sur le marché valant plus de 200€ en prix public ne dépasse pas les 10€-15€ ! . Tout le reste permet de rétribuer les intermédiaires (magasins spécialisés, commerciaux, publicité…) et bien entendu, la société propriétaire de la marque.

Qu'est-ce qui vous a motivé pour devenir entrepreneur ?

J’avais envie de faire mon métier différemment, en prenant mes propres décisions et ce, en toute indépendance (gestion du temps, choix des fournisseurs…).

Mon souhait est aussi de pouvoir apporter toutes mes connaissances et mon savoir-faire directement aux particuliers,  limitant ainsi le nombre d’intermédiaires. 

Comment votre décision de vous lancer a-t-elle été perçue par votre entourage au départ ?

 Mon entourage a très bien perçu ma création d’entreprise. Vu que j’étais dirigeant salarié sur mes derniers postes, et que j’ai déjà une forte expérience,  les réseaux et les fournisseurs de ce secteur,  ils m’ont même dit “Pourquoi ne l’as-tu pas fait avant ?”

Quelles difficultés avez-vous rencontrées pour lancer votre entreprise ? La crise du covid a-t-elle eu un impact sur votre lancement ou sur votre activité ?

 Le choix du statut est important, sachant qu’il y a des subtilités dont il vaut mieux se renseigner auparavant avant de se lancer dans cette belle aventure.

 Vu que je réalise moi-même la production et de façon artisanale, j’ai également dû me renseigner pour savoir si je devais m’enregistrer à la Chambre de Commerce ou à la Chambre des Métiers. À citer aussi, l’aspect administratif et les délais.

Quels conseils donneriez-vous à de futurs entrepreneurs ?

Je conseillerais à de futurs entrepreneurs de bien étudier leur marché et la concurrence avant de se lancer car cela a une très forte incidence sur le futur de la société créée. Même si on a une bonne idée, il faut analyser la concurrence, comprendre les besoins du client et proposer un produit avec un bon rapport qualité/prix et ce, en adéquation avec la tendance du marché.

J’ai suivi une formation complète à la BGE. Même après plus de 20 années d’expérience, et elle m’a été très utile. Le marketing, le digital, le business plan, … tous ces aspects ont été abordés ; cela permet de se lancer avec de bonnes bases.

Autre point important : il n’y a pas d'âge pour se lancer dans l’entrepreneuriat ! 

C'est le moment de la promotion personnelle : avez-vous un site Internet ou une page Facebook que les lecteurs pourraient consulter ?

Toutes les informations nécessaires sont sur mon site Internet : www.new-perfume-world.com

Je suis également sur Facebook. Si vous avez des questions ou souhaitez avoir des informations sur la vente en tant que VDI, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à l’adresse suivante : cotact@new-perfume-wolrd.com

La création d’entreprise est un superbe tremplin vers une nouvelle vie, mais aussi vers un nouvel épanouissement de soi !

Garby Arnaud

Arnaud Garbi

Icône LinkedIn

CEO

Article mis à jour le 10 septembre 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat