Accueil > JSE Mag >

Rencontre avec Raphaël, créateur de Ze Teacher à Lyon

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

05 juillet 2021

Icône temps de lecture

3 min.

ze teacher
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Entrepreneur et étudiant, Raphaël nous raconte son parcours ainsi que sa vision : transmettre avec passion avant tout. 

Bonjour Raphaël, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs  ?

Bonjour, je suis Raphaël, 33 ans, actuellement dirigeant de Ze Teacher et également étudiant en 5ème année de médecine, après une reconversion professionnelle. Une double casquette qui nécessite une bonne organisation au quotidien !

Super, et dans quelle région êtes-vous établi ?

Mes locaux sont situés sur Lyon, ainsi que mon lieu de résidence. 

Et que faisiez-vous avant de vous lancer dans cette activité ?

Avant de créer Ze Teacher, j’ai travaillé plusieurs années en laboratoire en tant qu'assistant ingénieur. Par la suite, après l’obtention d’un master en biologie moléculaire, j’ai enseigné plusieurs matières scientifiques comme les maths, la physique, la dermatologie ou la microbiologie buccale aux niveaux bac et BTS. J’ai également été responsable pédagogique d’un groupe d’écoles privées en esthétique et coiffure. Un licenciement économique a été la raison de ma reconversion. 

Depuis l’époque de mon bac, j'ai toujours eu le regret de ne pas avoir réussi le concours de la première année de médecine. Je l’ai donc tenté à nouveau sans y croire et l’ai finalement réussi ! Cependant, en tant que trentenaire qui a des factures à payer, j’ai dû continuer à travailler en tant que professeur indépendant. C’est dans cette continuité que depuis 1 an et demi, je suis sur le projet Ze Teacher. L’entreprise est effective depuis février 2021. 

Quelles ont été les étapes de la création de votre projet (financement, business plan, étude de marché...) ? À qui vous êtes-vous adressé pour la création de votre entreprise ? 

Je pourrais en citer beaucoup ! Le business plan, l’étude de marché, ou les discussions avec mes collègues professeurs. Étant moi-même étudiant, j’ai pu avoir des avis différents, et les idées ont émergé. Je suis rentré en contact avec des professionnels en informatique et en web design pour la conception du site. J’ai également la chance d’avoir des amis dans le domaine du juridique et de l’expertise comptable. Être épaulé a été très important et primordial. C’est beau d’avoir des idées, mais on ne peut pas faire route seul. Je me suis donc entouré de partenaires judicieux et experts dans leurs domaines,  m’ayant permis de mener à bien le projet Ze Teacher. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre concept ? À qui s'adresse votre projet  ? 

Il s’agit d’une plateforme sur le web de mise en relation entre particuliers (marketplace) souhaitant apprendre et/ou enseigner, et couvrant un nombre infini de thématiques. Les cours sont aussi bien dispensables à domicile, ou en visioconférence (l’outil est d’ailleurs intégré au site). 

Aussi, la grande force de Ze Teacher est de s’adresser à tout le monde, à toute personne passionnée ou experte. Vous pouvez aussi bien enseigner en tant qu’étudiant expert dans une matière qu’en tant que professeur agrégé. Nous avons mis en place un système de vérification sur la plateforme, permettant aux enseignants de prouver leur identité ainsi que leurs expertise. C’est un atout pour la plateforme : les élèves doivent être en confiance grâce aux informations vérifiées. 

Comment exercez-vous cette activité ? Avez-vous un local commercial ? À domicile ? Sur Internet ?

J’exerce depuis un bureau situé au sein d’une pépinière d’entreprises.

Quels bénéfices personnels tirez-vous de cette activité ? Qu'avez-vous appris de cette expérience ?

Ze Teacher est vraiment né d’un objectif basé sur la passion de la pédagogie. En tant qu’ex professeur (j’enseigne beaucoup moins qu’à une époque), j’ai toujours eu la passion de transmettre. En redevenant étudiant, je me suis rendu compte de l’importance des besoins de l’apprenant ; même en étant un expert de notre domaine, être pédagogue est essentiel pour être un bon professeur. Les bagages universitaires ne sont pas synonymes de pégagogie. En effet, un étudiant peut être super pédagogue et peut expliquer des concepts compliqués avec des mots simples. Je souhaitais rendre accessible la passion et le savoir, en donnant le choix à tous et pour tous.

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées au cours de cette aventure ?

J’ai eu la chance d’être épaulé par des proches sur les parties juridiques et au niveau de la comptabilité ; donc je n’ai pas eu de difficultés notables. Sans ces personnes, je pense que j’aurais eu des problèmes pour les démarches administratives. Elles sont très complexes, et je pense qu’il faut être épaulé dans les domaines pour lesquels nous ignorons beaucoup.

Être épaulé est un conseil que vous pourriez donner à de futurs entrepreneurs ? 

Totalement ! J’ai également eu la chance de rencontrer l’ADIE, une association qui m’a permis d’avoir des contacts et d’assister à des conférences sur les aspects marketing et communication d’une entreprise, très utiles pour la suite. 

Vous pouvez retrouver Raphaël et Ze Teacher via : 

https://zeteacher.com

https://www.facebook.com/Zeteacher.fr

https://twitter.com/zeteacher_com

https://www.linkedin.com/company/zeteacher/

https://www.instagram.com/zeteacher.fr/

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 09 septembre 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat