Accueil > Créer mon entreprise > Micro-entreprise : conditions, avantages, inconvénients… on vous dit tout >

Le chiffre d’affaires doit-il être ajusté prorata du temps d’exploitation ?

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

créer son entreprise
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

En cas de création d’une entreprise en cours d’année en régime de micro entreprise, le chiffre d’affaires doit-il être ajusté prorata du temps d’exploitation ?

Oui. En effet, pour apprécier le seuil du chiffre d’affaires de la micro entreprise, les entreprises qui se créent en cours d’année, doivent ajuster leur chiffre d’affaires prorata temporis c’est-à-dire au prorata du nombre de jours d’activité par rapport à 365. A contrario, aucun ajustement ne sera nécessaire :
– en cas de création d’un établissement sans création d’entreprise nouvelle,
– en cas de fermeture, en cours d’année, d’une entreprise ou d’un établissement.

Attention

Bon à savoir: pour les autoentrepreneurs, la règle du prorata temporis ne trouve pas à s’appliquer aux seules créations d’activité en 2009 et 2010. Les entreprises concernées doivent avoir exercé l’option pour le régime microsocial simplifié avant le 31 décembre 2010.

 

Sources juridiques : Article 50-0 du Code général des impôts BOI-BIC-DECLA-10-10-10

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 26 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat