Accueil > Gérer mon entreprise > Comment protéger une marque ? >

Comment protéger sa marque à l’international ?

Icône auteur

Par Garance Bazan

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

protection marque
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Le dépôt de la marque en France ne permet pas de se protéger à l’étranger, toutefois, il ouvre en effet un droit de priorité pour étendre la protection à l’étranger. Si vous procédez à un dépôt dans un pays membre de l’Union de Paris ou de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), vous avez la possibilité, dans un délai de 6 mois à compter de la date du dépôt à l’INPI, d’étendre votre protection à l’étranger tout en bénéficiant de la date de dépôt à l’INPI. Ainsi, votre dépôt à l’étranger bénéficie de la date du dépôt initial. Les dépôts réalisés par d’autres personnes dans l’intervalle ne peuvent vous être opposés. Il est possible de déposer une marque au niveau communautaire, et au niveau international :

Déposer une marque au niveau communautaire

La marque communautaire : le dépôt communautaire permet une protection pour l’ensemble du territoire de l’Union européenne. Il se réalise par une demande directement auprès l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur, ou par l’intermédiaire de l’INPI, qui la transfère à l’OHMI. La marque communautaire s’obtient par une procédure de dépôt et d’examen unique et s’applique automatiquement à tous les pays de l’Union européenne. La marque communautaire est renouvelable tous les 10 ans.

Déposer une marque au niveau international

La marque internationale : A partir d’une marque enregistrée ou d’une demande d’enregistrement en France, vous pouvez demander une protection dans un ou plusieurs pays auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) qui gère le système d’enregistrement international. Toutefois, votre demande ne peut pas s’effectuer directement auprès de l’OMPI : votre dossier international doit obligatoirement transiter par l’INPI. (l’OMPI a son siège à Genève).

Consultez nos autres contenus sur le dépôt de marque : Pourquoi et comment protéger une idée

Sources juridique :

Règlement CE 40/94, 20 décembre 1993

Arrangement de Madrid concernant l’enregistrement international des marques du 14 avril 1891

Protocole relatif à l’Arrangement de Madrid concernant l’enregistrement international des marques adopté à Madrid le 27 juin 1989

Garance

Garance Bazan

Icône LinkedIn

UX designer

Article mis à jour le 04 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat